• Hier, 22 novembre, jour de la sainte Cécile, patronne des musiciens et des poètes, le soleil brillait, le jardin chantait.

    "La belle Sainte au fond des cieux
    Mène l'orchestre archangélique,
    Dans la lointaine basilique
    Dont la splendeur hante mes yeux."

    (Emile Nelligan - Sainte Cécile - extrait)

    Alors voici, de roses en fleurettes, la douce mélodie de quelques trésors d'automne :

    Florilège de la sainte Cécile...Florilège de la sainte Cécile...Florilège de la sainte Cécile...Rosier Lavender dream, chrystanthème Mei Kyo et fuchsia Lottie Hobby (oui il résiste encore et toujours !)

    Florilège de la sainte Cécile...Florilège de la sainte Cécile...Florilège de la sainte Cécile...Rosier Imogen, rosier Breathless Charm, le saxifrage...je ne sais plus !

    Et puis Julia,

    L'incroyable et infatigable Julia...

    Florilège de la sainte Cécile...

     Mais la douce parenthèse se referme.

    Aujourd'hui le vent qui souffle en tempête va emporter avec lui les pétales des roses.

    Le froid est annoncé, couvrons nous...

    Florilège de la sainte Cécile...

     Je voudrais qu'avec lui arrive la pluie.

    Entendre la musique des gouttes abreuver le jardin.

    flic-flac, plic-plac

    Sainte Cécile, belle Sainte, cette mélodie là me manque


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires