• Funeste pyrale...

    L'an dernier, la pyrale du buis faisait son apparition au jardin sonnant le glas de la petite haie festonnée qui bordait le potager et des quelques petits topiaires plantés de ci de là dans les massifs.

    Ce printemps, ce sont les buis boules installés dans les grands pots devant la maison que j'ai remplacés par les lavandes angustifolia 'Blue my mind' rapportées de St Jean.

    Il me reste la haie qui borde la terrasse...

    Funeste pyrale...

    Et le gros topiaire centenaire...

    Funeste pyrale...

    Leurs jolies pousses tendres me semblaient pleines de promesse. Le reflet du fol espoir que la pyrale ait disparu comme par enchantement.

    Abracadabra, vade retro pyralis !

    Hélas...

    Funeste pyrale...Funeste pyrale...Funeste pyrale...

    Mes arbustes sont grouillants...

    Funeste pyrale...

     L'ennemi attendait sournoisement son heure et je me refuse à employer tout traitement qu'il soit chimique ou bactériologique. J'ai de grosses réserves envers le biopesticide à base de bacillus thuringiensis : une bactérie capable d'infecter une chenille de pyrale ou de processionnaire peut aussi infecter toute autre chenille de joli papillon ou les larves de gentils insectes que les oiseaux servent à leurs nichées...avec d'éventuelles funestes conséquences et ça, pas question, je ne veux pas.

    Alors il va me falloir envisager le décor autrement...

    Funeste pyrale...

    Je n'ai pas encore trouvé pas le candidat idéal pour refaire une petite haie persistante à cet endroit plein de contraintes. Ce couloir de vent glacial en hiver, mais brulant l'été, avec une terre hyper lourde et inondable est compliqué à repenser.

    L'inspiration me viendra avec le vide

    Les buis vont partir les uns après les autres

    « Le Chat Vert et les sept malus...Blanc d'avril... »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Annick Corre
    Mercredi 25 Avril à 11:02
    Tu peux remplacer pas ilex crenata. Le rendu esr quasi similaire
      • Mercredi 25 Avril à 12:24

        Certes il est très semblable mais je ne suis pas certaine que ma terre lourde et très très très humide lui convienne...

    2
    Philippe FERRET
    Mercredi 25 Avril à 11:07

    Bonjour,

    pour moi ce serait Teucrium chamaedrys, vert brillant à petites feuilles, très rustique et résistant à la canicule. Il se taille très bien ou alors Artemisia abrotanum vert grisâtre !

      • Mercredi 25 Avril à 12:20

        Le teucrium j'en ai déjà mais il ne se plaira pas les pieds dans l'eau tout l'hiver...tout comme l'artemisa d'ailleurs que j'ai déjà testé (et pourtant dans un endroit plus "drainé" du jardin)

    3
    Mercredi 25 Avril à 13:24

    saleté de bestiole... elle détruit ce que nous aimons tant...

    pour ma part j'ai opté pour... ne pas remettre de petite haie, mais le style était différent...

    Dans mes recherches j'ai trouvé pas mal de solution mais pour ta terre... ouch...

    Bises

    Lydie

      • Mercredi 25 Avril à 18:15

        D'un autre côté, c'est une bestiole qui n'a rien demandé et il faut bien qu'elle mange elle aussi...mais bon elle a un sacré appétit !

        Je sais bien qu'il existe des solutions mais je crois bien que personne n'a la mesure de ma terre. Ici ça n'est pas seulement lourd et humide : c'est inondé et en plein vent glacial en hiver...

        J'ai une petite idée mais il faut que je vois pour la mise en œuvre. Je vais faire appel au talent de monsieur Chat Vert

        Bisous

    4
    Mercredi 25 Avril à 13:59
    Marie

    La peste soit de ces bestioles ! C'est vraiment rageant...

    Tu ne vas tout de même pas sacrifier ton buis centenaire ? J'arrive pas à l'imaginer, Charlotte. Le prélèvement manuel est inenvisageable ? Il n'existe pas des pièges à phéromones ? C'est désolant...

    Le lonicera nitida remplace assez bien le buis. Il se plait dans ma terre lourde et est parfaitement résistant au températures les plus négatives !. L'inconvénient, ce sont les tailles à faire très souvent dans une saison. Ici, le Ilex crenata supporte et la terre lourde et le gel. Par contre, il est cher, même petit et il pousse lentement. Plus lentement que le buis. 

    Je compatis sincèrement, Charlotte. Gros bisous !

      • Mercredi 25 Avril à 18:27

        Ce buis centenaire sera sans doute le dernier du jardin...si je parviens à endiguer l'invasion. Mais ça....Tout ceux qui ont essayé avant que la pyrale arrive chez moi ont jugé la tâche presque impossible. Il faut être constamment dedans ! Les pièges à phéromones, oui, il en existe mais, pour si on veut faire bien, ils ne servent que de signal d'alerte pour démarrer les traitements que, de toutes façons je me refuse à faire.

        Le lonicera me paraissait être aussi un excellent candidat jusque l'hiver dernier où le seul pied que j'ai au jardin ait été grillé par le gel...j'en ai été fortement (et désagréablement) surprise ! Il a un feuillage doré ce qui le rend (peut-être) plus sensible aux températures basse.

        Enfin...dans un premier temps je vais arracher

        Bisous Marie :)

      • Jeudi 26 Avril à 05:53
        Marie

         Ici, il fait -20 sur de longues périodes et les extrémité du nitida Gold chez mamoune est grillé c'est vrai.  mais on taille et ça repart. Par contre aucun souci chez moi avec le type vert ni avec le Silver Beauty. Ils se multiplient aussi très bien : la moindre branche qui touche le sol s'enracine.

        Bonne réflexion Charlotte !

    5
    Carole tahar
    Mercredi 25 Avril à 14:07

    Hello Charlotte. J'aime les animaux, tous, mais j'ai vraiment du mal avec cette "vorace" de Pyrale!

    J'ai traité une fois quand je voulais sauver mes buis, (qui de toute façon ont du être arrachés), il n'y a pas eu d'impact marquant sur les butineurs et plumes du jardin, j'ai déjà beaucoup de coccinelles cette année, mais je pense comme toi; ne jouons pas aux sorciers même si c'est un insecticide végétal. J'ai même eu le sentiment désagréable que mes lonicéras avaient un attrait pour ces chenilles, exit tous ceux qui me semblaient habités, sauf quelques uns que je surveille de près.  J'ai identifié dernièrement ce papillon sur des murs de maison du village, se chauffant au soleil. Il y a d'ailleurs des variantes en couleur et taille différente de cette espèce. Je retrouve aussi cette année, lors de mes virées à pieds le matin, un nombre incroyable de hannetons, à cette époque, ils ont pris un tour d'avance! Bien entendu, tous finissent leur vol au sol...après un choc dans les chéneaux! (je ne veux pas renaître en hanneton, trop douloureux!) Je crains aussi leurs larves , j'en retrouve même en pot. Petit cul-grosse tête ou l'inverse pour les différencier des cétoines, je suggère une étiquette, mieux!

    Bon courage pour ta chasse aux...papillons!

    Carole.

     

      • Mercredi 25 Avril à 18:31

        Oups...tu me dis que la pyrale semble s'intéresser aux loniceras !!!! Oh misère !

        La larve du hanneton c'est grosse tête petit cul et vit sous terre, celle du cétoine c'est gros cul petite tête et on la trouve le plus souvent dans le tas de compost...

        Je note : ne pas renaitre hanneton...ni pyrale !

        Pfff

        Bises et bonne soirée :)

    6
    Mercredi 25 Avril à 15:01

    Bonjour Charlotte ,

    Je vis exactement la meme chose en ce moment avec mes 3 grosses boules de buis qui ont + de 20 ans !

    Je ne fais rien , mais aprés que cette peste ai disparu , nous couperons avec regret les 3 buis pour éviter de continuer à nourrir ces indésirables l'année prochaine !

    Dans le jardin , des milliers de chenilles un peu partout , je n'ai meme pas envie de sortir tellement le spectacle me désole et je les entends machouiller sans relache ....

    La structure de mon jardin n'est pas la meme alors elles ne seront pas remplacées mais de nouveaux massifs avec rosiers et vivaces feront le jour au fil des années ...

    Bonne réflexion et bonne journée tout de meme .

      • Mercredi 25 Avril à 18:34

        Bonsoir Coco,

        C'est une horreur...je me souviens encore de ce petit bruissement de mastication entendu dans une haie de buis en Bourgogne l'année dernière...brrrr...

        Je ne veux pas en arriver là et je vais arracher avant que ça grouille de chenilles !

        C'est vrai qu'il est plus facile de remplacer un topiaire placé dans un massif qu'une petite haie de structure comme celle qui reste chez moi

        Hauts les cœurs !

        Bises et bonne soirée :)

    7
    Mercredi 25 Avril à 15:04

    oups !! " de nouveaux massifs verront le jour " désolé pour les fautes aww

    8
    Mercredi 25 Avril à 15:09

    Le Lonicera Nitida? Il résiste très bien à ma terre argileuse, détrempée dès qu'il pleut un peu, desséchée dès qu'il s'arrête, un peu, de pleuvoir...Son défaut?...Il pousse vite!

    De mon côté, j'attends mes pièges à phéromone...

    Bonne journée, Véro.

      • Mercredi 25 Avril à 18:39

        De ce que j'ai pu entendre des pièges à phéromone, ça n'est pas la panacée...mais tu me raconteras ton expérience...

        Disons que j'avais noté le lonicera nitida en tête de ma liste des remplaçants potentiels pour mes buis jusqu'à ce que le sujet que j'ai au jardin ne crame avec le gel de l'hiver dernier ! Il repart mais du pied...pour faire une haie c'est bête...Et puis le commentaire laissé par Carole un peu plus haut me fait froid dans le dos : à priori ses loniceras ont été l'objet des convoitises de cette fichue pyrale...

        Bonne soirée à toi :)

         

    9
    Mercredi 25 Avril à 15:16

    To jardin est si beau dans cette dernière photo. Je comprends qu'ils vont être difficile à remplacer ces buis. Peut être avec des fusains. Bisous 

      • Mercredi 25 Avril à 18:42

        Il est clair que ça m'ennuie terriblement...

        Autant mon gros fusain doré est superbe autant les variétés de tous petits fusains que j'ai eu l'occasion de tester n'ont rien donné de terrible. Il y a fort fort longtemps, bien avant que la pyrale fasse parler d'elle, j'avais eu envie d'en faire une petite haie (c'est une manie chez moi les petites haies) au fond du jardin...il ne reste qu'un pauvre rescapé tout chétif...

        Je continue à réfléchir...

        Bisous :)

    10
    Emmanuelle
    Mercredi 25 Avril à 18:02

    Bonjour Charlotte .Tout comme Patou quand je vois cette dernière photo et les deux premières avec ce buis centenaire c'est quand même bien triste de devoir sacrifier tant de  merveilles autour de votre terrasse .

    Je vous fait confiance pour trouver une solution et peut être tout autres que ce que vous apporte cette haie .Ma terre argileuse et lourde supporte très bien les Lonicera  Nitida et un jardin à courant d'air mais je crois que dans votre tête vous cogiter et nous seront bien surprises du résultat .Belle fin de journée Charlotte .

    Bisous

      • Mercredi 25 Avril à 18:50

        Bonjour Emmanuelle,

        Oh oui c'est triste mais comment faire autrement. Traiter à tout va n'est pas la solution...

        Quant aux remplaçants, pour l'instant j'avoue que je suis un peu perdue. Je cogite je cogite...Trop sans doute et j'ai gagné une jolie migraine !

        Il faut que je prenne un peu de recul

        Bisous :)

    11
    lobrojar
    Mercredi 25 Avril à 18:37

    La même chose ici aussi, ne sais pas encore quoi planter pour remplacer.

      • Mercredi 25 Avril à 18:59

        Je suis en pleine valse hésitation...la seule chose de sûre c'est que je vais arracher mes buis

    12
    patricia debourgogne
    Mercredi 25 Avril à 23:06

    la tuile...!!!courage pour l'arrachage,dur,dur...une question:dans quel coin de Bourgogne avez vous vu la haie envahie pour les vilaines chenilles???toujours pas arrivées dans mon jardin..ouf...mais pour combien de temps..intello....j'ai des amis dans le Berry qui en sont venus à bout mais avec des produits super toxiques...Comme vous  si ça m'arrive ,pas de produit,j arrache et je brûle...sacrée cogitation pour trouver une solution de remplacement,le chat va bien trouver une belle idée dans son chapeau vertbeurk...

      • Jeudi 26 Avril à 09:47

        Où était ce en Bourgogne ?? Voilà une bonne question...c'était à l'occasion d'une fête de famille dans un gite, un village du côté de Chalon sur Saône mais où précisément, je ne sais plus, je n'ai retenu que la pyrale !

        Pour ce qui est des traitements je suis absolument contre surtout les chimiques !

    13
    Jeudi 26 Avril à 08:35
    Oh navrée Charlotte et vraiment impressionnant toutes ces cheniles voraces , ça fait froid dans le dos et c'était si joli .je te souhaite de sauvegarder encore un peu le centenaire . Une odeur particulière aromatisuene les ferait elle pas fuir mais il faut trouver laquelle . Ici j'ai aussi unn centenaire qui n'a pas l'air contaminé pour le mmment et je croise les doigts . Une minuscule haie me fait de jolies pousses mais je vais aller voir de plus près . Je ne me vois pas arracher l'énorme boule par manque de force . Bon courage ey bonne cogitation .
      • Jeudi 26 Avril à 09:53

        Je me suis fait une raison....

        Le centenaire sera le dernier à quitter le jardin. Je vais commencer à m'attaquer à la petite haie en partant du "haut" de la terrasse...là il sera plus facile de trouver le bon réaménagement en utilisant simplement de tous petits arbustes. Le plus compliqué va être le contrebas, la partie qui borde l'allée du garage ! Ce coin là est inondable et en plein vent

        Pour ce qui est de l'existence d'une plante répulsive, une rumeur a couru à propos d'un géranium vivace. On a parlé de l'endressii... mais c'est justement la plante qui pousse allégrement à côté (et dans) ma petite haie...

    14
    Jeudi 26 Avril à 12:07
    Caro Lys

    C'est vraiment désolant, je ne sais pas quoi te proposer non plus. J'ai essayé de petits ilex taillés en boule, on dirait qu'ils n'ont pas resisté à l'hiver.

    L'an dernier c'était piège à phéromone,et karcher lol:. J'ai du bacille mais je me répugne à l'utiliser. On verra bien...

    Bon courage

      • Jeudi 26 Avril à 15:12

        Ah bon...toi aussi tu trouves que du côté des ilex ça coince en matière de rusticité ouch J'ai commencé à tailler dans le vif du sujet : 3 buis de moins dans ma petite haie. Bizarrement ça ne me fait rien. C'est même une certaine forme de soulagement...comme l'impression de s'enlever une écharde qui faisait mal

    15
    Jeudi 26 Avril à 18:09
    Sylvaine

    Grrr ... Je compatis ... 

    Après une année de cogitation ( mon problème est l'inverse du tien, terre très sèche et pentue) je crois que je vais opter pour les plantes aromatiques, lavandes, thym etc pour remplacer mes buis.

    Notre vieille boule de buis centenaire était si mal en point qu'on l'a taillée à 20 cm l'automne dernier. Courageusement, elle a refait des feuilles et miracle ! Les pyrales ne l'ont point vue !

    Bisous et bonne soirée

      • Vendredi 27 Avril à 09:23

        Ben oui...évidemment, chez toi les aromatiques c'est l'idéal !

        J'ai commencé à enlever la petite haie hier. La partie "haute" devant la maison devrait être facile à réaménager. Ce sera tout simplement la continuité du massif. Le point difficile sera vers l'allée du garage qui est en contrebas...mais chaque chose en son temps...

        Peut-être essayerons nous quand même de sauver notre centenaire...

        Bisous :)

    16
    Carole Tahar
    Jeudi 26 Avril à 21:06

    Bonsoir Charlotte! J'ai taillé cet après-midi mes lonicéras qui "entourent" les gros fusains panachés; je pense identifier ce qui les touche en fait; je ne dois pas me tromper, ça ressemble au Feu Bactérien, c'est connu, c'est vraiment quand on taille le premier feuillage tout neuf, qu'en dessous, ça semble brûlé, et avant le "brûlé", il y a une période visqueuse-bof-pas ragoutante très en-dessous qui peut ressembler aux cocons des pyrales. Je n'ai pas vu de chenilles, mais ils sont tellement serrés que c'est difficile. Je sais qu'en Suisse, ça fait plusieurs années qu'il y a interdiction de planter certaines espèces très sensibles à ce Feu Bactérien qui se propage aux fruitiers aussi. Je crois donc qu'un jour, il faudra que je les élimine tous au final. De toute façon, pour ce Feu, il n'y a aucune solution. Par contre, les fusains ne sont pas touchés, donc , ça peut être un recours pour toi. De plus, ils poussent plus vite que les buis, les miens sont très panachés "jaune et vert clair", d'où le vert plus soutenu et feuillage plus fin de la bordure de lonicéras!

    Bises Charlotte.

      • Vendredi 27 Avril à 09:26

        Bonjour Carole,

        Merci pour ces éclaircissements...je ne vais pas tenter le diable en plantant des loniceras !! Si par hasard il était vecteur d'un truc gendre feu bactérien, ça serait vraiment fort embêtant !

        Bises et belle journée :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :