• Gingko biloba...

    Dans le courant de l'été, j'avais bien vu pointer quelque chose dans l'un des petits pots où j'avais semé les graines de gingko biloba en mars dernier : deux petites tiges vertes bien droites et toutes nues....

    Gingko biloba...

    Et puis les feuilles sont apparues et là plus de doute possible...

    Gingko biloba...

    Pas d'intrus, comme dans les pots où j'avais semé les graines de rosa pimpinelifolia, c'est bien un gingko biloba (et peut-être même deux) qui est en train de pousser...

    Gingko biloba...

    Il faut fêter ça !

    Pour l'occasion, je vous ai déniché un bon vieux Goethe de derrière les fagots : vous m'en direz des nouvelles...

     La feuille de cet arbre, qui, de l’Orient,
    Est confiée à mon jardin,
    Offre un sens caché
    Qui charme l’initié.
     
    Est-ce un être vivant,
    Qui s’est scindé en lui-même,
    Sont-ils deux qui se choisissent,
    Si bien qu’on les prend pour un seul ?
     
    Pour répondre à ces questions,
    Je crois avoir la vraie manière :
    Ne sens-tu pas, à mes chants,
    Que je suis à la fois un et double ?

    Gingko biloba...

     Oh et puis on ne va pas se priver de se le lire en version originale...pour quelqu'un qui, comme moi, ne parle pas un mot d'allemand, c'est une partie de plaisir :

    Dieses Baums Blatt, der von Osten
    Meinem Garten anvertraut,
    Giebt geheimen Sinn zu kosten,
    Wie’s den Wissenden erbaut,

    Ist es Ein lebendig Wesen,
    Das sich in sich selbst getrennt?
    Sind es zwei, die sich erlesen,
    Daß man sie als Eines kennt?

    Solche Frage zu erwidern,
    Fand ich wohl den rechten Sinn,
    Fühlst du nicht an meinen Liedern,
    Daß ich Eins und doppelt bin?

    (Johann Wolfgang Von Goethe)

    « L'aster albescens...Entre phlox et clématite... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pascale Chambon
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 11:51
    Wouah...très belle réussite Charlotte...
    Et puis la dédicace. ..hum ! J'adore
    Merci
      • Vendredi 9 Septembre 2016 à 13:28

        J'avoue que j'en suis plutôt fière même, si a y regarder de plus près, je n'ai rien fait d'autre que mettre le fruit en terre...ce n'est même pas celui que j'ai scarifié qui a germé !

        La dédicace s'est imposée d'elle même :)

    2
    marie-thérèse desvig
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 12:52

    Bravo, tu es vraiment douée pour les semis!   Et merci, merci, tu peux pas savoir comme je suis contente;  nettoyer les fruits en essayant de pas trop humer ces doux effluves de déjections félines n'a pas été inutile; si tu veux faire une forêt qui résistera aux millénaires et à la bombe atomique, il y  a quelques fruits  cette année, rien à voir avec l'an dernier; s'il me refait une aussi grosse production je lancerai un appel aux asiatiques; ils raffolent de l'amande et en vendent au marché quand ils en trouvent; petite pousse cette année; mais quand il aura décidé de pousser, c'est 50 cm par an au moins; ta poésie super! en allemand aussi sans doute, je vais la passer à mon petit-fils Damien en 4ème allemand latin; l'allemand  nulle sauf quelques mots utiles pour la dentelle au fuseau j'ai acheté le Harrap's mais quelle galère pour traduire des phrases où pour comprendre il faut commencer par la fin; et je dois l'avouer pas sensible à la musique de cette langue 

    Si par bonheur il pleuvait cet après-midi j'aurais malgré tout plein de soleil  dans la tête; j'aime tellement les arbres, et celui là en particulier; j'espère qu'il se plaira chez toi, on doit avoir la même terre, pas difficile; mâle ou femelle? en principe le mâle est plus érigé, mais au bout de 20 ans sont arrivées les "prunes", alors surprise!!!Bisous

     

     

      • Vendredi 9 Septembre 2016 à 13:35

        Je suis d'autant plus heureuse que je suis bien consciente des efforts que tu as du faire pour récolter ces fruits odoriférants !!! Ils sont effectivement deux dans ce petit pot mais je n'ose pas les déranger de peur de les abimer...Je vais les laisser pousser en pot avec un rempotage au printemps prochain. Et puis quand ils seront assez grand, ils gagneront la pleine terre :) Fille ou garçon ? Ce sera la surprise...

        Pour ce qui est de Goethe, j'ai lu, comme beaucoup, les souffrances du jeune Werther mais en français. Je n'ai jamais fait d'allemand mais c'est toujours intéressant de lire un poème dans la langue dans laquelle il a été écrit. Même si on n'y comprend rien, je trouve qu'il y a une belle musique que la traduction dénature souvent.

        Bisous

    3
    marie-thérèse desvig
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 14:02

    pas d'efforts spéciaux pour les récolter; je le fais systématiquement surtout sur le trottoir; je les laisse dans un pot ,l'hiver fait son oeuvre et après on peut enlever la pulpe et là hummmm!!!! je laisse sur place ceux qui ne risquent pas d'être écrasés; quelques semis naturels; j'en ai un à donner cette année, 60 cm à peu près; tant qu'on les écrase pas ça va; tu fais bien de les laisser tranquille pour le moment

    4
    Caroline Pixies
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 14:09

    Bravo! Tu fais germer les arbres!

    5
    Emmanuelle
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 20:50

    Bonsoir Charlotte  bravo à vous  et longue vie a ce Gingko  et non peut être deux que j'aime ce vert il est magnifique j'ai l'impression que la feuille est assez épaisse peut être est ce un effet photo .

    Pour la dédicace je découvre  j'avoue  ne pas connaitre mais je trouve cela très jolie ,excuser le peu de mes connaissances .

    Beau weekend d'été Charlotte

      • Dimanche 11 Septembre 2016 à 08:22

        Bonjour Emmanuelle,

        Les feuilles sont assez épaisses, c'est vrai, mais sans être vraiment coriaces. Elles sont encore tendre...ce sont des bébés feuilles :)

        Bises et bon dimanche

    6
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 22:17

    Quel bonheur Charlotte de suivre la croissance d'un arbre depuis son tout tout début ! Et en plus l'arbre aux cents écus, tout un symbole ;) .

      • Dimanche 11 Septembre 2016 à 08:25

        C'est vrai que le gingko est un arbre très particulier. Je retiens de lui son existence quasiment antédiluvienne et puis sa résistance incroyable : c'est un arbre qui a résisté à la bombe d'Hiroshima. Un symbole, oui, celui de la nature éternelle qui reste debout face à la folie des hommes.

    7
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 22:59
    Coucou Charlotte.
    Mais que vas tu faire de ton arbre en puissance ? Cela devient grand ...
    Bises
      • Dimanche 11 Septembre 2016 à 08:27

        D'abord je vais le regarder pousser, si tout va bien, de pots en pots...petit, moyen, grand...et puis je lui offrirai la pleine terre mais pas dans mon jardin. C'est trop petit ici. Il ira orner le village :)

        Bisous

    8
    Samedi 10 Septembre 2016 à 15:45

    Une belle réussite. Bravo....

    9
    marie-thérèse desvig
    Dimanche 11 Septembre 2016 à 09:18

    super si tu le plantes dans ton  village; de plus en plus de villes en font des avenues, pas les maladies des marronniers, platanes et autres et tellement beau; hier en visite aux Jardins de Valloires après matinée chez Mela Rosa j'ai découvert la scène épurée avec les prêles fougères et gingkos, magnifique! un peu de pluie ce matin ici mieux que rien; c'est encore beaucoup plus sec ici que vers le nord. Bisous

    10
    Dimanche 11 Septembre 2016 à 12:49
    Sylvaine

    Quelle belle réussite, bravo !

    Ce poème, je l'ai étudié en terminale !

    Bisous et bon dimanche 

    11
    Lundi 12 Septembre 2016 à 05:58
    Marie-Claude

    Du bist die Königin der Sämlinge

    Große Gratulation

    Küsse wink2

    Marie-Claude

      • Lundi 12 Septembre 2016 à 07:30

        Alors pour moi l'allemand c'est du chinois he Küsse, je sais parce que c'est une réplique du film la folie des grandeurs...mais pour le reste....je ne peux que deviner ! Du bist, ça doit être "tu es", die köningin j'imagine que c'est "la reine" comme pour les anémones japonaises reine Charlotte (köningin Charlotte), der Sämlinge...euh ???? vite un traducteur

        Bisous :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :