• Gros plan sur...le massif de Célestine...

    Je vais enfin reprendre le fil de mes "gros plans". J'avais mis cette rubrique de côté parce que les massifs qu'il me reste à vous présenter dans le détail sont plus difficiles à "raconter", et puis, peut-être aussi, moins photogéniques que les autres.

    Au fond du jardin, une fois passée la pergola par la porte des senteurs ou par celle du carillon, l'ambiance est plus feutrée. La ramure du grand cerisier fait comme un cocon vert...enfin, tout du moins en été !

    Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...

    Gros plan sur...le massif de Célestine et le sous-bois

    C'est là, après le boudoir que se trouve le massif de Célestine cerné d'un plessis de brindilles. Le voici au moment de sa création, à l'époque "anté-boudoirienne" quand le poulailler occupait la place...

    Gros plan sur...le massif de Célestine et le sous-boisGros plan sur...le massif de Célestine et le sous-bois

    C'est un petit morceau, en arc de cercle, isolé du reste de mon "sous-bois" et c'est aussi  la dernière demeure de ma belle cocotte. Ma douce Brahma dort sous un buis que je forme doucement en topiaire poule...

    Gros plan sur...le massif de Célestine...

     L'endroit est difficile, à ma terre lourde, s'ajoute la concurrence des racines du cerisier. Sans des apports réguliers de compost, et un paillis permanent, le sol ressemblerait en été à du béton armé.

    C'est le royaume des hellébores qui font les belles en ce moment au pied de la silhouette graphique du grand hydrangea aspera villosa...

    Gros plan sur...le massif de Célestine...

    Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...

    Elles jouent les vedettes, puis disparaissent sous les larges feuilles de velours de leur imposant voisin. Oh oui, je l'aime celui-là...

    Gros plan sur...le massif de Célestine...

    Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...

    Les épimédiums sont également tout à leur aise à cet endroit. Les racines ? Même pas peur !

    L'épimédium pubigerum tout délicat...

    Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...

    et Amber queen un peu plus impressionnant chaque année avec ses fleurettes façon Space Invaders. Celui-là détient la palme de la plus longue floraison. C'est un champion...

    Gros plan sur...le massif de Célestine et le sous-boisGros plan sur...le massif de Célestine...

    Si je suis raide dingue de mon bel hydrangea aspera Villosa, j'avoue être plutôt fière de la petite association que j'ai composée tout à côté avec le serrata Meyko et le geranium nodosum clos du Coudray....

    Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...Gros plan sur...le massif de Célestine...

     Cette belle harmonie fonctionne en plus très bien avec la clématite viticella qui fait disparaitre l'affreux mur en béton et dont les rameaux se faufilent là où ils veulent. Elle est indomptable et ça me plait...

    Gros plan sur...le massif de Célestine...

    Vous l'aurez compris, le tableau qui se dessine ici est tout en dégradé de parme. Pour continuer dans cet esprit là, je me suis finalement décidée à supprimer le gros pied de Kerria japonica qui se trouvait juste derrière l'hydrangea aspera villosa. 

    Son remplaçant, le voici : le beau rosier Narrow Water...

    Gros plan sur...le massif de Célestine...

    En attendant qu'il pousse et qu'il prenne une belle ampleur, le massif parait tout nu. Et ce mur, ce mur...qu'il est laid !

     

    « Seeds Of Love 2016 : journée faste...Seeds Of Love 2016 : il était 3 jolies enveloppes... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Marie
    Jeudi 4 Février 2016 à 11:03

    Bonjour Charlotte,

    c'est précisément la qualité de tes photos de "gros plans" qui a attiré mon attention dès que je suis "tombée" dessus!

    Il a fallu que je m'abonne immédiatement pour ne plus en louper une !

    J'ai copié ton association Iris /Hémérocalles et j'espère que le feuillage exubérant des unes cachera un peu le feuillage jaunissant des autres !

    Bonne journée. 

     

      • Jeudi 4 Février 2016 à 11:18

        Bonjour Marie,

        Il était temps que je reprenne cette rubrique alors :) N'empêche que je suis très flattée par ta remarque.

        Oui, bien sûr les hémérocalles, en prenant de l'ampleur, camoufleront le feuillage des iris (mais attention quand même à ce que ceux-ci ne se retrouvent pas trop à l'ombre !)

        Bises et belle journée :)

    2
    anne
    Jeudi 4 Février 2016 à 11:04

    je croyais que ces hydrangéas ne poussaient qu'en terre acide , humifère ?

      • Jeudi 4 Février 2016 à 11:25

        C'est une idée largement répandue mais qui n'est pas tout à fait exacte : les hydrangéas n'aiment pas trop le calcaire mais ça n'est pas pour autant qu'ils aient besoin d'une terre purement acide. Je les réussis fort bien en soignant la plantation (compost, compost et encore compost) et en les nourrissant correctement par la suite (corne, sang séché). Et puis un paillage et des arrosages suivis les premières années : ce sont de grands soiffards !! Bon, c'est vrai, certains se chlorosent un peu mais il n'y a rien de catastrophique :)

    3
    Jeudi 4 Février 2016 à 11:05

    Nous avons tous un vilain mur à cacher ... ;) ... j'aime beaucoup cet Hydrangea villosa (hélas , il n'est pas pour moi ) quoique dans quelques années  quant les arbres auront poussés ...il ne faut jamais dire , jamais ... j'aime beaucoup l'association des petits Carex (pas pour moi non plus , essayés plusieurs fois , en vain ...) avec tes Hellebores ... des magiciennes ces plantes là ... j'aimerais un jour visiter ton beau jardin ... il ne faut jamais ...hi..hi... plein de bises ma belle amie ...(soigne toi) j'ai cru comprendre que tu avais un peu la gripette <3 

      • Jeudi 4 Février 2016 à 11:30

        Avec tes talents de magicienne, je suis certaine que tu finiras par lui faire une place :) Par contre, il a besoin d'eau...Les carex, oui, c'est vrai, j'ai oublié d'en parler dans mon article ! Ils sont de jolis faire-valoir pour les autres plantes. Et d'ailleurs je les divise régulièrement pour repiquer de nouveaux petits plants de ci de là.

        Ce serait un grand plaisir de t'ouvrir la porte de mon petit jardin et de te montrer tout ça...oui, un jour peut-être...

        Bisous Renée :)

         

    4
    marie-josé.
    Jeudi 4 Février 2016 à 11:56

    Bonjour Charlotte, pourquoi ne pas peindre ce mur ?

      • Jeudi 4 Février 2016 à 15:54

        Non, non : j'ai commencé à l'habiller avec des panneaux de bois de manière aléatoire depuis la maison (je n'aime pas la monotonie) alors je vais sans doute continuer sur cette partie qui était jusque là cachée derrière le kerria :)

    5
    Jeudi 4 Février 2016 à 12:07

    Tu peux être fière à juste titre de ton association Meyko, Clos du Coudray, elle est juste magnifique et de l'accueil de Narrow Water ! Douce journée Charlotte, requinque toi vite.

      • Jeudi 4 Février 2016 à 16:11

        J'avoue que j'ai hâte que Narrow Water vienne mêler ses pétales à tout ça :)

    6
    Emmanuelle
    Jeudi 4 Février 2016 à 12:51

    Bonjour Charlotte ,ce vilain mur à la belle saison par magie il disparait par vos choix judicieux et l'ampleur de cet hydrangea superbe ,Brahma n'attend que les beaux jours pour se plumer un peu plus ...happy je n'ai rien à envier à votre terre et ici même nourriture compost et compagnie. ah cette terre argileuse mais nos rosiers l'aime.

    Je regarde le bas du mur et là vos hellébores sont superbes ,.

    Je trouve dans ce parterre des teintes superbes entres elles  .

    Merci Charlotte du partage et belle journée

      • Jeudi 4 Février 2016 à 16:12

        Bonjour Emmanuelle

        Oui, c'est la magie de la belle saison : le mur disparait ! Mon topiaire poule est encore un peu maigre mais il pousse...

        Bises et bon après-midi :)

    7
    Jeudi 4 Février 2016 à 13:17

    Bonjour Charlotte, j'ai Narrow Water. Un rosier qui est tout le temps en fleur !

    Ce massif en camaïeux de parme est beau...Tu va pouvoir en profiter bientôt...la saison avance !

    Belle journée

      • Jeudi 4 Février 2016 à 16:15

        Bonjour Jacqueline

        J'ai longtemps eu fortement envie de ce beau Narrow Water sans lui trouver la place qui pourrait le mettre en valeur. J'ai longtemps hésité avant d'enlever les kerrias parce que, tout compte fait, je les aimais bien : les pompons jaune au printemps quand on a envie de soleil, et puis cette allure de bambous échevelés, oui, ils étaient chouette. Mais bon, il faut savoir faire des choix ! Je leur ai trouvé un nouvel espace à coloniser dans le village :)

        Bises et bon après-midi

    8
    marie-thérèse desvig
    Jeudi 4 Février 2016 à 13:23

    Chez nous c'est notre biquette qui dort au jardin depuis 30 ans. compliqué pour l'autorisation :moins d'un certain poids sinon équarrisseur obligatoire (trop difficile affectivement) loin de toute source ou habitation. Nous l'avons enterrée mon mari et moi, et pour ne rien bousculer autour, il y a du géranium maccrorhizumm dessus, près d'un bouleau, bruyères...Elle avait trois semaines quand je l'ai gagnée à la kermesse des anciens, pas sevrée,destinée à être mangée, il n'en a bien sûr pas été question, on voulait la rendre mais pas question non plus; la classe de ma fille (CE2) s'est mobilisée pour qu'on garde notre Clémentine, nom choisi par la classe, et comme on disposait d'un hectare, on a cédé. Un mouton, c'est bête, j'en ai gagné un aussi, mais une chèvre c'est comme un chien, s'ennuie quand elle est seule, donc au jardin dans la journée, à la ferme de mes parents le soir...elle était trop puissante pour que je la maîtrise et quand elle arrivait à s'échapper, toutes les roses y passaient, à commencer par les rouges. Elle est morte, après plusieurs années, parce que quelqu'un croyant bien faire, lui a donné du blé au lieu de l'avoine, je l'ai veillée une semaine,les vêtos ne voulaient se déplacer, trop à faire!!! mon mari était en déplacement, personne ne m'a aidée et je ne pouvais pas la porter. J'ai fait le tri dans mes amis!

      • Jeudi 4 Février 2016 à 16:18

        Oh elle est triste l'histoire de ta biquette :( C'est si mignon une biquette ! Tu me diras l'histoire de ma poule n'est pas plus gaie...

        Dans la série "cadeau de kermesse", j'ai une fois ramenée un canard à mes parents. Il a passé quelques temps à la maison mais mes parents n'ont pas fait de sentiments. Mon pauvre canard est passé à la casserole. Crois moi, je n'en ai pas mangé !!

    9
    Jeudi 4 Février 2016 à 18:44

    Même laid, j'envie et je rêve de ton mur ! Je sais que ça va te paraître incroyable, mais j'aimerais tant l'avoir ce mur ! Parce qu'à la place, j'ai un énorme vis-à-vis avec les voisins ! Les murs sont formellement interdits dans mon lotissement, donc grillage obligatoire ... et la haie que j'ai plantée devant met un temps fou à pousser ...

    Sinon ce massif me plait beaucoup. L'hydrangea et le rosier sont superbes. J'aime aussi l'association des hellébores et des graminées au feuillage lumineux que tu as faite. Une belle réussite ! Quelle profondeur fait-il ce massif ? Je ne laisse jamais suffisamment de largeur et me fais piéger à chaque fois (je dois très vite élargir mes massifs).

     

      • Jeudi 4 Février 2016 à 19:11

        Coucou Camélia :)

        Le début de ton commentaire m'a laissée perplexe ! Ainsi donc quelqu'un aimerait avoir ce mur !! Mais bon, en lisant la suite, j'ai compris : un vis à vis ce n'est pas forcément terrible à moins de s'entendre avec son voisin comme jardiniers en foire (aux plantes bien sûr) wink2

        Tu me demandes la profondeur de ce massif....euh...je dirais, à vue de nez, environ 2 mètres, peut-être un peu moins mais sûrement pas plus. Mais il faut savoir que mes massifs sont également extensible. Je crois que c'est un phénomène d'expansion commun à beaucoup de jardins !

        Bisous :)

    10
    Jeudi 4 Février 2016 à 21:25
    Sylvaine

    On a tous des murs disgracieux à cacher, je crois mais la belle clématite et le rosier s'en chargeront très bien :)

    J'aime beaucoup ton massif d'hellébores et ton hydrangea est superbe !

    Bises et bonne soirée

      • Vendredi 5 Février 2016 à 07:22

        Oh oui, en été, le mur se fait complétement oublier :)

        Je me doutais bien que mes hellébores allaient te plaire...

        Bisous

    11
    anne
    Jeudi 4 Février 2016 à 23:11

    mais ce mur tu peux le recouvrir de lierre que tu taillerais régulièrement en épaisseur ou d'un hydrangea petiolaris ( qui lui perdra  ses feuilles en hiver ) ce sera utile pour masquer le vide hivernal de la clématite et du rosier

      • Vendredi 5 Février 2016 à 07:20

        Le lierre, tu le verras dans le prochain gros plan, est un peu plus loin...et tu verras qu'il pourrait très bien venir s'étendre jusqu'à ce coin là (à condition que je le laisse faire...et ça, c'est seulement si j'en ai envie winktongue). les hydrangea grimpants, dont j'ai deux variétés différentes au jardin, ne se sont jamais adaptés à ce mur en béton qui peut être brulant en été malgré l'ombre du cerisier.

    12
    Caroline jardindespi
    Dimanche 7 Février 2016 à 13:33

    Oh je l'adore ce coin, je manque de coins à l'ombre moi, la terre argileuse, je l'ai! Jài peu d'endroits pour des hellébores et des hortensias. Je en le trouve pas si laid ce mur. Je découvre ta rubrique, je m'en vais voir les autres. Bon dimanche

      • Dimanche 7 Février 2016 à 16:10

        C'est pour ça qu'il faut des arbres : pour faire de l'ombre !! Sans le cerisier, pas d'hydrangea à cet endroit :)

        Bisous et bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :