• Gros plan sur...le massif de la potence

      Le massif de la potence, dont le sinistre nom est tiré de la vieille potence d'enseigne accrochée au mur, forme un arrondi entre la porte du garage et la fontaine...

    massif de la potence - juin 2014 (609x800)massif de la potence - vieille potence d'enseigne (800x800)massif de la potence - déco sur le muret (800x800)

    En toile de fond, le rosier multiflora adenochaeta escalade gentiment son treillage et gagnera bientôt la toiture abominable du garage avec pour mission de la camoufler agréablement...

    massif-de-la-potence---rosier-multiflora-adenochaeta--800x8.jpgA son pied, les pulmonaires, après avoir testé plusieurs emplacements dans le jardin, ont enfin trouvé la fraicheur qui leur convient. Le lamier Pink Pewter leur tient compagnie ainsi que quelques cyclamens venus là spontanément...

    massif de la potence - lamier pink pewter pulmonaire et ros

    Devant eux, le grand et beau chrysanthème koreanum album attend son heure de gloire hivernale, tout comme l'héllébore niger. Ces deux là me font un joli décor blanc jusqu'en janvier...

    chrysanthème koreanum album - 23 novembre 2013hellebore niger - 24 décembre 2013Dans ce massif, j'ai décliné le bleu, le brun et le pourpre avec, au début du printemps, les camassias, les ajugas le geranium samobor, l'astrance Claret et l'iris agrippa (à vrai dire, je ne l'aimais pas beaucoup cet iris, mais la présence du bleu le rend intéressant)...

    ajuga reptans pourpre - avril 2014camassia - avril 2014

    camassia et ajuga reptans pourpre - avril 2014

    geranium phaeum samobormassif de la potence - astrance claret (800x800)

    iris de jardin agrippa - juin 2013 

    Plus tard, le bleu des camassias est remplacé par celui des tradescantias pour encadrer le charmant rosier Little White Pet (certes, sa floraison n'est pas pourpre du tout, mais son jeune bois l'est ; et au passage vous remarquerez que les pédoncules du tradescantia aussi). Il manque encore un avant-plan à ce rosier. Vais-je prolonger ma bordure d'ajuga, ou trouver autre chose, je ne sais pas encore...

    massif-de-la-potence---tradescantia-bleu--800x800-.jpg

    rosier little white pet - juin 2014 - un bouton une roserosier little white pet - juin 2014 - rose sous la pluie

    Et puis, à l'automne, c'est l'aster Marie Ballard qui tient le rôle de la fleur bleue dont le coeur devient pourpre en vieillissant...

    aster marie ballard dans le massif de la potence - octobre

    Pour finir, et au plus près de la fontaine, quelques bergénias font un joli feston. Ces plantes là, je les aime, non pas pour leur floraison que je trouve, pour être honnête, plutôt moche, mais pour leurs feuilles persistantes, rondes et lisses qui prennent de jolies couleurs l'hiver venu...

    massif-de-la-potence---fontaine-et-bergenias--800x800-.jpgCe petit massif est un joyeux fouillis que j'ai eu bien du mal à réaliser. La terre à cet endroit est une abomination, lourde, humide, collante. Quand je regarde le résultat aujourd'hui, je suis plutôt satisfaite de mon bazar organisé...Pas si sinistre mon massif de la potence !

     

     

     

    « Faire-part de mariage...Mareva a pris un coup de soleil... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Juin 2014 à 07:17
    C'est étonnant, mais l'oeil s'arrête avec bonheur sur les feuilles arrondies des bergénias. Cette plante est structurante. Tu as su la limiter dans une juste dimension.
    2
    Vendredi 20 Juin 2014 à 08:25

    Qu'est ce qui est étonnant ? La composition fouillis fouillis de ce massif, son nom ou les couleurs ? Les 3 peut-être ? Le bergénia est, pour moi, un bouche-trou intéressant, parfaite pour finir un massif, mais à ne surtout pas laisser galoper...

    3
    Vendredi 20 Juin 2014 à 13:25
    Tu pourrais rajouter une belle enseigne sur ta potence ! Tu cherches une pointe de pourpre il me semble qu'il y a un Bergenia au feuillage pourpre ! sinon ça me semble un bon coin pour une heuchère !
    Bon weekend
    Bises
    Lydie
    4
    Vendredi 20 Juin 2014 à 16:17

    J'y ai pensé...mais une belle enseigne est difficile à trouver ! Le bergénia qui est là me convient bien avec ses feuilles rougeoyantes en hiver. Je sais que les heuchères sont des bonnes candidates pour ce coin là. D'ailleurs, ce que j'ai oublié de mettre dans l'article, c'est que j'ai mis ça et là des petits éclats de ma jolie Crimson Curls :)

    Bisous

    5
    Vendredi 20 Juin 2014 à 18:22
    Ce qui m'étonne, c'est que dans ton massif riche en plantes diverses, je retiens comme étant LA plante attrayante ton bergénia. Elle domine ses voisines, avec bonheur j'insiste.
    6
    Vendredi 20 Juin 2014 à 21:25
    Un fouillis plutôt organisé: les floraisons bleues se succèdent parfaitement au fil des saisons!
    Je remarque enttre autres ton joli aster 'Marie ballard' et les bergenias qui font leur petit effet!
    7
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:10
    Je t'avoue qu'en voyant le titre,je me suis dit " waouh,il fallait oser" :-)
    Très très beau massif,j'aime beaucoup sa forme et sa structure.
    Tu n'es pas trop envahie par les bugles rampants? Tu le limites régulièrement?
    Cpntrairement à toi j'aime les bergėnias pour leur fleur et non pour leur feuille. Il en faut pour tous les goûts.
    Ce qui est bien dans la terre lourde et collante c'est que tout y pousse finalement.
    Bon week-end Charlotte.
    8
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:21

    Ah oui, oui...vu comme ça j'ai compris ta remarque. C'est vrai que le bergénia est très graphique alors que toutes les autres plantes de ce massifs sont un peu fouillis.

    9
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:23

    C'est ça, c'est un fouillis organisé...

    10
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:27

    La suspension était aussi une option mais mon mari a dit non...il n'est pas sûr que la fixation tienne suffisamment pour supporter le poids. Et puis cet endroit est en plein vent.

    Bon weekend

    11
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:32

    Ben oui, mais j'ose tout...et puis c'est comme ça que ça s'appelle : c'est une potence d'enseigne. Non les ajugas ne me posent pas de problème (je leur rappelle juste de temps en temps que ma pelouse n'est pas un terrain de jeu). Les bergénias sont beaux pour le côté graphique de leurs feuilles bien rondes. La terre a cet endroit est une vraie calamité et va bientôt  se transformer en béton armé sous la chaleur de l'été... le désherbage ne sera plus possible, mais bon les plantes poussent tout de même et c'est le principal.

    Bon weekend à toi également

    12
    evapetitcoeur
    Jeudi 7 Août 2014 à 10:58
    cet endroit est charmant avec la déclinaison de bleu qui se
    succède à chaque saison !!! Sur la potence tu pourrais aussi mettre une suspension qui dégouline avec fuchsias,
    annuelles etc suivant tes goûts !!! Bon week-end
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :