• Les dégâts que je présentais se confirment.

    Les brulures du gel ont laissé des stigmates qui n'était parfois pas visibles le matin même.

    Comme je l'avais deviné, le feuillage de l'hydrangea aspera macrophylla est entièrement foutu, desséché, ratatiné...

    Le jour d'après...

    Je vous épargne l'image de sa silhouette fantomatique tout comme celle de toutes les autres plantes douloureusement mordues par le gel perfide et meurtrier qui est venu s'emparer du jardin avant-hier.

    Non, regardons plutôt du côté des jolies choses :

    Les roses en devenir...

    Le jour d'après...Le jour d'après...

    L'hélianthème Hartswood Ruby...

    Le jour d'après...

    Petit mais tellement craquant...

    Le jour d'après...

    L'iris de rocaille Tantara sauvé des eaux...oui oui, sauvé des eaux, au sens premier du terme...Il y eut des printemps inondés...souvenez vous...

    Le jour d'après...

    Celui là est un rescapé et je le regarde avec une émotion toute particulière se refaire une santé avant de pouvoir en offrir un petit bout à une amie qui l'attend...

    Le jour d'après...

    Et puis, les jolies choses, c'est aussi ça...

    Le jour d'après...

    Ce soir, je cire mes bottes, et je regonfle les pneus de ma cariolette...

    Demain, St Jean de Beauregard m'attend !


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique