• Les frelons et l'éléphant rose...

    Dans mon jardin de septembre, il y a les sédums et les primprenelles, l'heptacodium et les callistephus, les fuchsias, le retour des roses et les premiers asters

    Et puis il y a les persicaires

    'Pink Elephant' est somptueuse, magnifiée par un été que d'aucuns qualifient de pourri......

    Le retour du frelon...

     Ses fleurs sont chasse gardée...

    Les frelons et l'éléphant rose...

    Le retour du frelon...Les frelons et l'éléphant rose...

    Les frelons asiatiques s'enivrent et ne sont plus que de simples butineurs

    L'éléphant rose a dompté le tigre

    « Heptacodium et plus si affinités...Ce weekend : Journées des Plantes à la Maladrerie St Lazare... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lobrojar
    Jeudi 9 Septembre à 20:52

    Effectivement , certaines plantes ne vont pas se plaindre de cet été pourri ! Elles avaient manifestement besoin d'eau pour se faire une beauté.

    Espérons que Septembre continu de briller.

      • Vendredi 10 Septembre à 10:17

        Les étés des 3 années précédentes avaient été bien trop secs : enfin on retrouve quelque chose de plus "normal". Le jardin respire et moi aussi !

    2
    Carole Tahar
    Jeudi 9 Septembre à 21:48
    Carole Tahar

    Bonsoir Charlotte!

    Peut-on supposer que seul, le frelon asiatique se comporterait d' une manière normale pour un butineur,

    un pacifiste en quelque sorte?

    (Je viens de regarder la nuance entre pacifique et pacifiste, le fil est mince, mais pacifiste lui irait bien)

    Alors qu' en "groupe", en "bande", en "famille",  il est capable de ce que l' on craint de lui, une agressivité assez vive?

    Je me disais que, finalement, le monde de certains butineurs n' est pas si éloigné du nôtre, parfois!

    Et tes belles "éléphant rose" ne semblent pas en faire cas, ni ressentir quelques bouffées de chaud de trouille,

    et  se voir ainsi bercées par ce monstre désigné d' office, leur semble naturel.

    Tu le sens plus attentif que nos abeilles ou guêpes à ton approche, ou à ton passage pas très loin de lui ?

    On ne sait peut-être pas encore tout de cet envahisseur  des  jardins de villes ou campagnes, il est redoutable et redouté,

    et si au fil des années d' acclimatation  bien loin de son "chez lui", il devenait un butineur de plus, c' est tout!

    Bises et petit compliment à tes persicaires qui ont fait d' un été fort mouillé,

    un automne bien amené, ma foi!

    Carole.

     

     

      • Vendredi 10 Septembre à 10:23

        Coucou Carole,

        On lui a fait une drôle de réputation à ce frelon asiatique. Ce n'est pas l'ogre tant décrié no

        Alors c'est vrai, je n'irai pas trainer prés d'un nid (d'ailleurs lorsque j'avais découvert un nid primaire au jardin, j'avais fait appel à un pro pour le détruire) mais comme je ne suis pas abeille et que la probabilité pour que je me fasse dévorer pour servir de chair à pâté pour ses larves est somme toute assez faible, j'admire sans crainte et sans risque ce beau frelon. Car il est très élégant je trouve, non ?

        Lorsqu'il butine, il se fiche complétement de savoir si tu es là où pas. La persicaire qui leur plait tant est dans l'allée du garage et nous passons et repassons devant, à quelques centimètres, et...rien...ils butinent, c'est tout

        Bises :)

         

    3
    Carole Tahar
    Vendredi 10 Septembre à 11:49

    Hello!

    L' inconnu inquiète, même chez les butineurs!

    J 'aime bien ton évaluation du risque de finir en chair à pâté pour ses larves!cool

    BON, devant un nid entier, la supposition peut être envisagée et courir vite si besoin!

    Sans te vexer...les persicaires ont meilleur goût!

    Bises!

    Carole.

    4
    Dimanche 12 Septembre à 07:12

    J'admire tellement cette fleur au jardin, je l'ai découverte seulement l'année dernière mais quelle belle vivace !!

    5
    Dimanche 12 Septembre à 16:36

    pourri... ben peut être mais sec quand même... moins de 50mm en deux mois...

    Je n'ai qu'une seule persicaire au jardin, la red dragon, mais j'aimerais tant en avoir d'autre...

    Bises

    Lydie

      • Lundi 13 Septembre à 08:58

        La tendance a été grise et fraiche mais tu as parfaitement raison : il a beaucoup plu jusqu'en juillet et puis régime sec !

        Cette persicaire est la plus dodue des trois ou quatre que j'ai au jardin. Elle bénéficie de l'humidité constante d'un pied de mur...

        Bisous :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :