• Avant le temps des roses et leur heure de gloire, les rosiers sont en feuilles

    Et parfois de fort jolie manière.

    Parmi la petite centaine plantés au jardin, j'en ai choisi trois qui, à mes yeux, sont parmi les plus élégants :

    Il y a d'abord 'Robert Léopold' avec ses grandes feuilles mates, nonchalantes et dentelées, portées sur des rameaux hérissés de pourpre. Il fait genre "je suis un gros méchant" mais, en réalité, il picote plus qu'il ne griffe...

      Le second rosier dont le feuillage me plait beaucoup est le mousseux 'Souppert et Notting', mat encore une fois, presque velouté, et bordé d'acajou...

     Et puis il y a le très élégant 'Lasse de Pic'...mat toujours. Celui là c'est la grande classe. Il avait d'ailleurs eu droit à un article pour lui tout seul tellement il est beau...

    Je trouve que c'est important un joli feuillage.

    Et vous, vous avez des chouchous "feuilles" parmi vos rosiers ?

    Et puis il y a ceux qui se font remarquer différemment, qui nous racontent que quelque chose ne va pas...

    C'est le teint pâle et chlorosé de 'Princesse Violette' qui s'étouffe dans mon sol trop lourd. C'est la curieuse couleur caramel de 'Sangria' qui, je pense, est épuisé...en bout de course peut-être.

    C'est un des premiers rosiers du jardin.

    Il a 20 ans.


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique