• Massacre à la débroussailleuse...

    Ce soir, la première fleur obtenue par mon village a, à mes yeux, un bien pâle reflet.

    Ternie par un acte de maltraitance végétale

    Mon massif du trottoir a été massacré.

    J'ai eu l'abominable surprise de le trouver dans cet état là ce soir...

    Massacre à la débroussailleuse...

    Résultat d'un excès de zèle de notre employé communal.

    Adieux sédums, adieux perovskias. Votre belle présence hivernale va me manquer, mais sans doute moins à moi qu'à toute la petite faune pour qui vous serviez de refuge. Et puis, sans vos tiges, le gel viendra vous mordre de plus près...

    Il n'y a, selon moi, pas plus mauvaise idée que le "ménage" de début d'hiver !

    Mais le pire c'est le meurtre d'Irène Watts, ma belle rose...

    Massacre à la débroussailleuse...

    Décapitée...

    Massacre à la débroussailleuse...

     Elle avait trois tiges.

    Elle était belle.

    C'était ma rose.

    Dire que je suis furieuse est un doux mot !

    « Miscanthus Morning Light en habits d'hiver...Décembre entre dessouchage et plantation... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 18:16

    Rien à faire je reste sur le terme d'abruti... D'autant plus que ce massif n'est pas une nouveauté... Vraiment il y a là de la bêtise.... pure et simple...

    Bisous

    Lydie

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 18:27

        Ce massif n'est pas nouveau et a été créé par moi toute seule et avec mes plantes ! Certes il participe au fleurissement de la commune mais, d'abord, nous avions demandé l'autorisation pour le faire il y a....longtemps, et puis il est de notoriété publique que je m'en occupe personnellement moi même depuis toujours ! Et personne d'autre !!

        Je suis furax furax furax !!!

    2
    Véronique Harel
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 18:17

    Je comprends ta colère et ta peine. Espèce de sagouin est passé par là, j'espère que quelqu'un va lui remonter les bretelles et lui passer l'envie de recommencer!

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 18:29

        J'ai foncé à la mairie pour faire part de ma colère ! J'espère sincèrement que ma visite va remonter aux oreilles du coupable !!

    3
    Lo
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 18:18

    Du grand n'importe quoi, comme je l'ai déjà dit !!!

     

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 18:30

        Je ne comprends toujours pas comment ça a pu se produire !! Mais qu'est ce qui lui est passé par la tête !

    4
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 18:21

    Un scandale !

    J'espère que tu as été entendue là-haut. Il faut en passer par là. Ne pas hésiter à se faire passer pour une timbrée.

    Ici, plus aucun ouvrier communal n'oserait s'aventurer à toucher à l'une de mes plantes. J'ai des antécédents : il y a très longtemps, j'ai fait un scandale au bureau de poste à cause du facteur qui roulait sur mes plantes avec sa voiture pour atteindre ma boîte aux lettres sans devoir sortir de son véhicule. Puis du temps où les ouvriers communaux pulvérisaient encore les trottoirs, je courais après eux en répétant de ne rien faire devant chez moi.

    Ils savent qu'il ne faut pas embêter la foldingue au numéro 11 :D

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 18:33

        Un scandale, c'est le mot !

        Oui, j'ai été entendue et j'ai confiance en la secrétaire de mairie pour faire passer l'information...elle me connait ! Ce que je ne comprends pas c'est que tout le monde sait ici que c'est moi, et moi toute seule, qui m'occupe de mes plantations !! Le village n'est pas très grand...les informations ont vite fait le tour et cela fait des années que c'est comme ça.

        Le coup du facteur qui ne descend pas de sa voiture, j'ai aussi. Je suis à la recherche de gros pavés qui l'empêcheront d'aller trop près de mon massif :p

    5
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 19:26

    Je comprends ta colère, surtout si tu avais demandé une autorisation qui t'avais été accordée. Et puis ce sont tes plantes, de quoi il se mêle le gars ?
    Pauvre rosier, triste de le voir ainsi  saccagé :-(
    J'espère que l'employé va avoir droit à quelque remontrance bien sentie !

    Des bisous ♥

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 07:16

        Je me croyais protégée de ce genre de chose dans mon tout petit village où tout le monde se connait ! chacun sait bien que c'est "mon" coin et que je m'en occupe toute seule...du moins c'est ce que je pensais :(

        J'espère aussi que mon coup de colère va lui être rapporté.

        Bisous Laly

    6
    evapetitcoeur
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 20:13

    honteux, il faut vraiment rouspéter pour que cela ne se reproduise plus chez moi trottoir en béton

    mais il vaporisait du rondup qui une année à grillé mes tiges de ghislaine de féligonde vu ma fureur

    mes ex collègues n'ont pas recommencer et maintenant la commune ne l'emploie plus ni un autre !

    Bon wk Charlotte  et bises . Colette

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 07:18

        J'ai rouspété !! Et je l'ai fait assez fort pour avoir été entendue ! Les problèmes avec les désherbants sont terminés ici puisque ma commune a banni ces cochonneries...ouf, il était temps.

        Bisous

    7
    annef
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 20:25

    je comprends très bien ta colère . Nous les doux-dingues de plantes, nous sommes toutes passées un jour ou l'autre par ces tristes faits . Oui la bêtise et la méchanceté sont insupportables quand elles se joignent. je suppose que tu vas faire une chasse tenace au responsable . Mais le pire c'est  que il ou elle dira ss doute : " en voilà bien des histoires pour des vilaines plantes .....

     

     

     

     

     

     

     

     

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 07:21

        Je n'ai aucun doute sur l'identité du coupable...dans un petit village comme le mien, il n'y a qu'un employé communal et, avant d'avoir constaté ce massacre, je savais qu'il travaillais dans l'impasse en face de chez moi. Par contre, il n'y a, à mon avis, aucune méchanceté ni malveillance dans ce qu'il s'est passé, juste de la bêtise, une enooooorme dose de bêtise !!! Et ce matin je ne décolère pas !

    8
    Ingrid
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 20:55

    C'est dingue ! Tu fais bien de râler...  As-tu pensé à mettre une petite pancarte ?

    Ici, c'est l'entreprise sous-traitante qui s'occupe des chemins qui pose problème : massacre à l'épareuse deux fois par an. Une fois, j'avais semé des fleurs sauvages sur le talus. Il était évident que c'était fait exprès, il a tout ratiboisé. Il tape tellement fort qu'il me déchausse des souches de châtaignier.

    Pour la Poste, j'ai étudié le coup : la boîte aux lettre est ras le trottoir et pile poil à la bonne hauteur pour ne pas que mon (gentil) facteur soit obligé de descendre. Ça lui facilite la tournée et il n’abîme rien... même s'il doit, en été, déplacer la rose trémière pour accéder à la boîte.

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 07:24

        Il n'y avait pas de pancarte mais je crois que je vais en installer une...même si ça n'est pas très esthétique. Ce qui me console (un peu) c'est de constater que je ne suis pas la seule à avoir vécu de tel déboire ! La vie est dure pour les jardiniers :(

        Le facteur, quant à lui, aura bientôt le droit à un joli rang de grosses pierres pour l'empêcher de mettre le pneu de sa voiture trop près de mes plantations...

    9
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 21:30
    Sylvaine

    Oh ! Quel massacre ! Je comprends que tu sois furieuse, cela fait mal au cœur de voir toute ta jolie bordure ainsi maltraitée !

    Il faut menacer ta ville de lui faire enlever cette première fleur, cela les fera réfléchir !

    Bisous réconfortants

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 07:26

        Je repense à ta bignone et je me dis que nous sommes dans le même bateau...pfff :( Je n'ai pas pensé à la menace de leur faire retirer la première fleur. C'est vrai que même si c'est une menace en l'air ça pourrait faire réfléchir !

        Merci pour ton réconfort Sylvaine...ça fait du bien :)

        Bisous

    10
    Samedi 3 Décembre 2016 à 07:37
    Marie-Claude

    J'ai régulièrement le même problème avec la ligne de vivaces que j'ai mis en place en bordure de trottoir, l'an dernier.

    Quand les jardiniers tondent, ils ne font pas la différence entre une hellébore, un Geranium et la pelouse. Tout a été scalpé une première fois.

    A leur intervention suivante, j'ai couru vite fait dire aux jardiniers de ne plus approcher de la bordure avec leur tondeuse.

    Ils m'ont assuré que ce n'était pas eux ( plusieurs équipes en ville )

    Et cela a recommencé....

    Pour ton rosier, je pense qu'il va repartir de plus belle par réaction , la nature est ainsi faite.

    Bisous

    MC

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 08:18

        C'est bien parce qu'ils ne savent pas faire la différence entre les plantes que j'ai demandé à ce qu'ils ne touchent jamais à "mon" massif ! Jusque là pas de problème...cette intervention musclée est incompréhensible. J'habite un tout petit village et, ici, pas d'équipe de jardinier. Il y a 1 employé municipal, c'est tout. Le coupable est tout désigné :/

        Même si je ne crois pas au miracle, le ciel t'entende pour mon pauvre rosier !!

        Bisous

    11
    christine
    Samedi 3 Décembre 2016 à 09:50

    je pense que ça part d'une bonne intention car a sa decharge il ya aussi des personne s qui n'entretiennent pas  et en hiver  sans fleur c'est pas facile de voir la plante dans toute sa beaute ! mais je te comprends car pour nous les fous de plantes et jardins c'est un massacre incomprehensible    ils y a des villages ou les habitants plantes des tas de fleurs devant chez eux !!!  je crois qu'il faut lui mettre un panneau a ce jardinier zele   !!style ne pas toucher je respire !!! bises cher petit chat ne sois ps trop triste ça va peut etre repartir      bises christine 

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 14:27

        Que ça parte d'une bonne intention, ça c'est certain...d'ailleurs je ne veux pas imaginer autre chose ! Par contre ce qui est incompréhensible c'est chacun sait dans mon village que ce massif est à moi et que je n'ai besoin de personne pour l'entretenir !! Si une plante gênait (et ce n'était pas le cas de ce qui a été ratiboisé), il suffisait de me le dire. Notre village est petit, tout le monde se connait...ça n'est pas compliqué de se parler.

        De toutes façons, ce qui est fait est fait...je n'ai pu qu'exprimer ma colère (et cet article est aussi fait pour ça...certains me lisent dans mon village). J'attendrai le printemps mais sans grand espoir pour le joli rosier.

        Bises et bon weekend :)

    12
    Samedi 3 Décembre 2016 à 10:29

    Oh le cochon !

    On croise les doigts pour que ton rosier reparte.

    Bon weekend (malgré tout),

    Aude.

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 14:35

        Je croise les doigts aussi mais je n'y crois pas trop :( Je verrai bien au printemps !

    13
    Emmanuelle
    Samedi 3 Décembre 2016 à 15:44

    Bonjour Charlotte oh que je compatis à la bêtise humaine à mon avis ce n'est pas un cantonnier qui aime le jardin car je crois qu'un amoureux des plantes ne ferait pas cela ,les plantes repartiront au printemps mais le charme du gel  là c'est terminé ,le rosier là je ne m'y connais pas assez pour savoir la façon dont il repartiras ,les petites insectes passeront au dessus du mur ,.

    Des contrariété qu'il n'aurait pas eu lieu d'être si c'était quelqu'un de plus sensé .

    Bisous et bon weekend

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 15:03

        Bonjour Emmanuelle

        Je pense qu'il fait le travail qu'on lui a demandé sans réfléchir ! Je suis toujours aussi contrariée mais le mal est fait. J'évite de poser les yeux sur cette zone sinistrée en rentrant chez moi tellement je suis dépitée. J'espère avoir de bonnes surprises au printemps...

        Bisous et bon dimanche :)

    14
    Marie-Elisabeth
    Samedi 3 Décembre 2016 à 17:54

    C'est vrai que pour les amoureux des plantes, ce qui s'est passé crève le coeur car combien d'amour y-t-il dans nos plantes chéries? Tu as bien eu raison de crier haut et fort ta colère. Espérons qu'elle a été entendue et relayée à qui de droit.

    Faire propre avant l'hiver est un concept passéiste et puis les jardiniers communaux sont souvent.... moins bien informés que nous à propos des plantes: j'ai déjà vu de ces aberrations....

    Courage et faisons confiance à la nature (pour le rosier).

    Bon weekend quand même.

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 15:06

        La secrétaire de mairie est une copine...j'ose donc espérer qu'elle a relayé l'information. Le "faire propre" n'est plus du tout d'actualité mais quel boulot pour convaincre les vieux jardiniers, du moins ceux qui ne s'informent pas et campent sur des positions d'un autre âge ! Ceux là me regardent souvent de travers en se demandant qui je suis pour pouvoir leur donner des leçons :/

        Pauvre petit rosier...attendons le printemps !

    15
    Dimanche 4 Décembre 2016 à 12:08
    Tout comme toi, je serai plus que fâchée. J'aurais aussi pété un câble. Tu devrais demander un dédommagement pour racheter des plantes.
    Rien à voir avec ton vécu, mais au boulot, ils ont décidé de changer de paysagiste pour un jardinier. Quand il a taillé les rosiers, mon amie Gisou et moi avons halluciné. Il a pris une cisaille électrique pour tailler les rosiers. C'est rapide, mais quel massacre. Je me demande si n'importe qui peut s'improviser jardinier, enfin plutôt massacreur.
    Bisous et bon dimanche.
      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 15:10

        J'ai d'abord eu un grand moment de colère qui a eu du mal à retomber. Maintenant je ressens une sorte de dégout pour ce qui a été fait ! Je ne sais pas si je vais demander un dédommagement. Je vais d'abord attendre le printemps pour voir si le rosier repart.

        Les rosiers du village sont aussi massacré de la sorte mais ce sont des décorosiers increvables (quoique...quand je vois comment ils ont été plantés bien haut perché sur leur point de greffe, je me demande combien de temps ils vont tenir !). Pffff....ouaip c'est de la maltraitance végétale :(

        Bisous

    16
    Dimanche 4 Décembre 2016 à 18:00
    Coucou Charlotte, je ne reçoit plus les nouvelles de ton blog ?
    Je suis toujours perplexe devant les jardiniers municipaux : sont ils réellement jardiniers ?
    Bonne soirée
      • Lundi 5 Décembre 2016 à 08:56

        Bonjour Jacqueline,

        Il y a eu quelques soucis sur la plateforme Eklablog...ceci vient peut-être de cela ! Tout devrait rentrer dans l'ordre rapidement m'a t'on dit.

        J'ai tout de même un doute sur les connaissances jardinières de cet employé municipal. C'est plutôt un cantonnier/homme à tout faire.

        Belle journée :)

    17
    annef
    Dimanche 4 Décembre 2016 à 19:49

    tu ne dis rien sur le jardinier communal qui a fait celà . Puisque  le maire sait , va t il  continuer à laisser faire ?

    ne t'en fais pas pour le futur de tes plantes , elles repartiront ,elles ont résisté au pire : l'arrachement 

      • Lundi 5 Décembre 2016 à 09:01

        Attention, loin de moi toute idée de causer du tort à notre employé municipal ! C'est un homme dévoué qui a la charge de l'entretien complet des espaces extérieurs de la commune. Nous sommes un tout petit village et il est seul pour tout faire...

    18
    Lundi 5 Décembre 2016 à 09:57
    catherine

    je compatis, j'aurais eu le coeur brisé, mais aussi remplie de colère!

    avec de la chance, ce rosier et les autres plantes repartiront au printemps..croise les doigts!

    cela me rappelle que lorsque la route a été refaite devant chez moi, les ouvriers ont enlevé tout simplement les plantes devant le mur du jardin, j'ai eu la même surprise que toi, et maintenant il y a du bitume au lieu de jolies fleurs..gr...frown

    courage, bonne journée!

      • Lundi 5 Décembre 2016 à 10:14

        C'est exactement ce que j'ai ressenti : la colère d'abord et puis maintenant une grande tristesse :( Je garde un espoir, même si il est faible, de voir le rosier repartir au printemps.

        J'espère ne jamais voir mon trottoir bitumé !! Des travaux sont prévus pour le passage du tout à l'égout (dans combien de temps, ça par contre, mystère) mais quand le jour sera venu, je veillerai au grain pour protéger mes plantes ! A condition, bien sûr, que le chantier ne démarre pas dans mon dos.

    19
    Lundi 5 Décembre 2016 à 15:37

    A ta place aussi, j'aurais été folle de rage. Espérons qu'à l'avenir cette employé communal s'intéressera de plus près aux plantes qu'il croisera, d'autant plus que les citoyens ont contribué à l'obtention de cette première fleur de la ville.

      • Lundi 5 Décembre 2016 à 17:37

        Je viens justement d'avoir l'occasion de lui dire en face ma façon de penser ! Je pense qu'il n'aura pas envie de retoucher à mon massif de sitôt :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :