• Pelouse Interdite, Elie Semoun...

    "Pelouse Interdite" d'Élie Semoun était sur la liste de mes envies. Je l'avais même commandé à la librairie et je l'attendais sagement quand :

    50 bougies plus tard et des amis en or massif...

    Pelouse Interdite, Elie Semoun...

     "S'il vous plait, raconte moi un jardin"

    Et c'est ce que fait Élie Semoun dans ce livre : il nous ouvre son jardin et le raconte sur la pointe de sa fort jolie plume.. Il nous parle de cette envie jardinesque qui a germé tôt comme une graine de haricot entre deux morceaux de coton, à l'école. Il nous confie ses heurs et malheurs de jardinier, nous révèle sa passion dévorante de doux dingue de plantes. Didier Willery n'est pas loin. Il est là qui distille ses connaissances et ses conseils, au fil des pages, comme le sage Gemini Cricket, la bonne conscience qu'on écoute...enfin pas toujours...

    Pelouse Interdite, Elie Semoun...

    Les photos sont belles. Ce sont des tableaux. Et voilà que j'ai une envie folle furieuse d'un zelkova serrata 'variegata'...

    Pelouse Interdite, Elie Semoun...Pelouse Interdite, Elie Semoun...Pelouse Interdite, Elie Semoun...

    Ce livre m'a donné l'impression d'être celui d'un ami

    Nous pourrions tout à fait lui décerner le titre de membre honorifique permanent de notre "club des jardins-addicts du dimanche et de tous les autres jours de la semaine".

    Raconter son jardin est d'ailleurs un exercice auquel chacun d'entre nous pourrait se plier. Les écrits seraient à la fois similaires et très différents. Didier Willery l'avait fort bien dit dans la préface de Jardins privés de l'Oise : "il existe autant de jardins que de jardiniers". Chacun d'entre eux est unique au monde. Mais la belle âme jardinière, celle qui relie à la terre, au vivant, aux plantes est la même.

    Et dans ce qu'Élie Semoun nous dévoile ici à propos de son jardin, j'ai senti toute la sensibilité, la délicatesse et l'insoutenable légèreté d'un être que je connaissais et aimais déjà au travers de sa musique...

    Pelouse Interdite, Elie Semoun...

     J'ai découvert le jardinier,

    Un artiste en herbes

     

    « Au creux de l'ipomée...Journées des Plantes de Chantilly : retour sur l'édition d'automne 2018... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Octobre à 13:25

    Tu as écrit là un bel hommage à ce livre que je n'ai pas encore mais qui me parle déjà.  Oui il y a autant de jardins que de jardiniers c'est exactement ce que je pense. Aussi lorsque l'on visite un jardin il faut bien y voir l'âme de son jardinier. Impossible de faire un copier coller du jardin d'un autre. Le jardin doit naître de la pelle de son créateur. Bisous 

      • Lundi 22 Octobre à 08:50

        Je ne sais pas si tu as résisté à la tentation de mettre ton nez dedans, mais tu verras c'est une jolie promenade :)

        Je vais rebondir (boing he) sur ta petite phrase "le jardin doit naitre de la pelle de son créateur" : oui, absolument. J'ai déjà eu l'occasion de visiter de très beaux jardins mais qui m'avaient paru froid, sans émotion...à chaque fois, j'ai appris que ces jardins là avaient été commandés, délégués à des paysagistes. Attention, ils étaient magnifiques, le propos n'est pas là...magnifiques mais vides de sens. Il y manquait tout simplement l'âme du jardinier

        Bisous Patou

    2
    Jeudi 18 Octobre à 13:49
    Sylvaine

    Je crois que je vais m'acheter le livre à Chantilly et me le faire offrir à Noël.

    Bisous et bonne journée

      • Lundi 22 Octobre à 08:51

        Patienter 2 mois avant de pouvoir l'ouvrir !! Je t'admire...je n'en serai pas capable :)

        Bisous Sylvaine

    3
    Carole Tahar
    Jeudi 18 Octobre à 14:40

    Bonjour Charlotte! 

     Ce jardinier "bien connu" qui raconte son jardin par l'écriture doit en parler de façon bien plus intime que toute présentation verbale, même accompagnée d' une visite filmée...ça ne reste qu'une présentation!

    L'écriture et les mots choisis doivent donner du fond, une vraie existence à ce "double", cet étrange ami, à qui nous rendons visite chaque jour,; souvent nous passons même la journée avec lui, sans nous lasser mutuellement. Oui, c'est un ami "terre-iblement" vivant !

    J'ai vraiment hâte de lire l'histoire de son jardin et apprendre de leur complicité.

    Mais je suis persuadée que chacune d'entre vous, lors de vos visites de jardins, que la jardinière visitée soit une amie ou une inconnue  que vous découvrez, c'est  le talent narrateur du "prête-plume" de ce jardin ,  celui ou celle qui en raconte  sa "biographie" en quelque sorte qui vous laissera une si  douce et agréable impression.

    Tu as raison, il faudrait écrire son jardin, le raconter, lui rendre sa légitimité de "vivant", qu'il soit paysager ou nourricier, ou les deux dans une belle confusion des genres, il est là, tout à côté de nous comme un compagnon de vie!

    Un livre de chevet sans doute pour mains vertes que Pelouse interdite. Merci d' en avoir parler Charlotte.

    Des bises.

    Carole

     

     

      • Lundi 22 Octobre à 09:00

        Bonjour Carole,

        C'est un livre pour mains vertes, oui, indéniablement. Mais la notoriété de l'auteur pouvait réveiller la conscience du jardinier qui s'ignore, ça serait chouette :) Parce que, nous, nous ne parlons qu'à des convertis...

        Bisous

    4
    Jeudi 18 Octobre à 17:17

    Superbe, cette présentation.

    J'ai été et je suis toujours fan de "dingue de plante".

    j'ai mis celui ci sur la liste du père noël, mais je vais craquer, je ne tiendrai jamais 2 mois....

    je file à la librairie ce soir !

    5
    Laurence Marty
    Jeudi 18 Octobre à 22:22
    Merci Charlotte.après te l' avoir offert en équipe, je vais le commander au Pere
      • Lundi 22 Octobre à 09:02

        C'est moi qui te dis un grand merci Laurence yes Lo m'a remis ton adorable petit mot...

        Je vous embrasse fort tous les 2 !

    6
    Vendredi 19 Octobre à 07:39

    je les inscrits dans mes désirs !!

    je les même feuilleté chez "cultura"

    mais je crois que je ne vais pas résister longtemps 

    tu es une tentatrice le sais-tu ?? hi hi !!

      • Lundi 22 Octobre à 09:02

        Je plaide non coupable...enfin, si, un peu mais avec les circonstances atténuantes d'une jardin-addict oops

    7
    Marie
    Vendredi 19 Octobre à 11:12

    Bjr, Oui comme le dit Naniland tu es une tentatrice, quand ce n'est pas avec de belles plantes c'est avec les livres. J'ai déja plein de livres ( sur tout) presque plus de place, mais bon tu m'as donné envie de le découvrir le livre ...et le jardinier sous un jour nouveau. bonne journée;

    8
    Vendredi 19 Octobre à 11:49

    J'avais été touchée par ce que j'avais déjà lu sur ce livre et tu me donnes encore plus envie. Un amoureux de la nature parle aux amoureux de la nature ; c'est vraiment un langage international. T'as plus qu'à le faire dédicacersmile

     

    9
    Vendredi 19 Octobre à 16:16

    Bon, j'ai craqué : je l'ai acheté. Pfffff! aucune volonté!sarcastic

    10
    anne
    Vendredi 19 Octobre à 22:54

    tu vas être contente il y a ce soir sur silence ça pousse le jardin d'Elie semoun , à voir aussi en replay

      • Lundi 22 Octobre à 09:19

        Je n'ai pas encore eu le temps de regarder mais je vais le faire !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :