• Portrait d'oiseau : l'étourneau sansonnet...

    Je continue ma série de portraits d'oiseaux.

    Aujourd'hui, je vais vous parler d'un mal aimé : l'étourneau sansonnet

    Il suffit de prononcer son nom devant n'importe quel jardinier et vous verrez à quel point il est haï, exécré, détesté

    Et bien moi, ne vous en déplaise, je l'aime.

    Voilà au moins deux ans que je ne l'avais plus vu au jardin. Le voir revenir fréquenter le resto-piafs a été un moment merveilleux...

    Portrait d'oiseau : l'étourneau sansonnet...

    Je le trouve magnifique avec son plumage moiré, moucheté de blanc en hiver...et puis, avec le masque noir qu'il a autour des yeux, il me fait penser à un Rapetou...

    Portrait d'oiseau : l'étourneau sansonnet...Portrait d'oiseau : l'étourneau sansonnet...Portrait d'oiseau : l'étourneau sansonnet...

    C'est d'ailleurs ça qu'on lui reproche :

    D'être un Rapetou, un voleur, un pilleur agissant en bande organisée

    Et oui, Son seul tort au bel étourneau, je vous le concède, est d'être gourmand.

    Portrait d'oiseau : l'étourneau sansonnet...

    Mais, s'il l'est avec les fruits, il l'est aussi avec la vermine qui se cache en sous-sol et que son long bec, effilé comme un poignard, lui permet d'aller déloger...et hop, une petite aération de gazon en prime (pour mon sol lourd et compact c'est une bénédiction)...

    Portrait d'oiseau : l'étourneau sansonnet...

     Ah, et une dernière chose, la prochaine fois que vous le rencontrerez, tendez l'oreille. Vous pourriez bien être surpris :

    Ce bel oiseau est un imitateur hors pair. J'ai déjà eu l'occasion de l'entendre reproduire à la perfection le caquètement de la poule pondeuse ou...le bruit de la tondeuse à gazon !

    « Portrait d'oiseau : le merle noir et sa merlette...Portrait d'oiseau : l'accenteur mouchet.. »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Février à 09:23

    C'est vrai qu'il semble mal aimé cet étourneau! Moi, si il vient manger la vermine qui se cache dans le gazon, ça me va! ;) Je l'ai vu de très près et son plumage moucheté est superbe! Mais je n'ai pas réussi mes photos! Les tiennes sont bien plus réussies!

      • Mercredi 6 Février à 17:22

        Pour aller chercher les larves bien planquées sous le gazon, il est d'une redoutable efficacité !

        Ce plumage moucheté est sa livrée d'hiver. En été il est plus uniforme mais avec des reflets métallisés de toute beauté yes

        Pas facile de le photographier : il bouge tout le temps

    2
    Vanessa M
    Mercredi 6 Février à 09:42

    On n'en voit guère par chez moi, c'est vrai qu'il est beau, on a l'impression que sa poitrine est parsemée de petits cœurs blancs.

      • Mercredi 6 Février à 17:23

        Oui c'est exactement ça...un plumage parsemé de petits cœurs :)

    3
    Emmanuelle
    Mercredi 6 Février à 10:51

    Bonjour Charlotte Chez  moi il est présent dans les alentours et surtout dans le petit bois tout à coté et de temps en temps certains viennent faire une petite visite .Mais que j'admire tout les soirs leur ballet en  d'un arbre à l'autre puis le départ vers les étangs ou je crois ils passent la nuit .Un film d'Hitchcock. j'ai déjà fait des photos mais mes limites  en photographies sont minces ......Ah vos photos un régal .

    Belle journée Charlotte

      • Mercredi 6 Février à 17:24

        Bonsoir Emmanuelle,

        Leur ballet aérien, quand ils se déplacent en groupe, est absolument fascinant ! Je me suis toujours demandée comment ils faisaient pour ne pas entrer en collision et changer de direction avec une symbiose parfaite !!

        Bises et bonne soirée :)

    4
    Mercredi 6 Février à 11:28

    Qu'il est beau ! Je les voyais en ville en colonie, mais maintenant à la campagne, je pense que les agriculteur leur font la guerre ? :( C'est vraiment un bel oiseau, je ne vois pas comment je pourrai ne pas l'aimer, pour moi ils sont tous adorables :)

    Je n'avais jamais pu observer vraiment toutes ses couleurs magnifiques, alors merci pour ce beau moment !

    Bises Charlotte !

      • Mercredi 6 Février à 17:27

        Il n'y a pas que les agriculteurs qui leur font la guerre...beaucoup de jardiniers et de municipalités aussi hélas frown Ils vivent en colonies avec les petits inconvénients liés à leurs déjections que tu peux imaginer...et pourtant je pense qu'ils sont bien moins sales (et moins bruyants) que bon nombre d'humains.

        Tu le vois ici avec son costume d'hiver...en été il perd ces petits points blancs mais prend des reflets bleu/verts métallisés absolument fantastiques !

        Bises :)

    5
    Mercredi 6 Février à 13:45
    Tes photos sont magnifiques. Il est beau ce mal aimé sous ton objectif. Bisous
      • Mercredi 6 Février à 17:29

        Beau mais, hélas mal aimé...il a beaucoup de qualités pourtant mais certains s'obstinent à ne voir que ses défauts

        Bisous :)

    6
    Carole Tahar
    Mercredi 6 Février à 13:51

    Bonjour Charlotte!

    Mais oui, l' étourneau, tu es un très bel oiseau!  Tu dois nous trouver, nous les humains, bien étranges,  et tu as raison...

    Quels oiseaux sont les bien-venus  au jardin ou ailleurs? C'est très surprenant d 'entendre des préférences très affirmées,  une forme de "discrimination" peu anodine, aimer certaines plumes, et en détester tant d' autres!

    Il y aurait donc aussi des "mauvaises plumes" comme des "mauvaises herbes"  et des "mauvaises personnes"...

    Mais comme la nature est bien faite, ton plumage parsemé de petits coeurs comme le dit Vanessa,  nous envoie un bien joli message ...!

    Bises et merci pour ce très beau portrait d 'étourneau!

    Carole.

     

     

      • Mercredi 6 Février à 17:39

        Coucou Carole,

        Tu fais là un excellent parallèle (une fine analyse comme toujours) entre mauvaises herbes, mauvaises plumes...l'étourneau a pourtant son rôle, tout comme le pissenlit.

        Et si nous changions de regard pour essayer de ne percevoir que le bon en chaque chose !

        Bises et bonne soirée :)

    7
    Mercredi 6 Février à 17:25

    On en a une belle compagnie dans un grand arbre à quelques dizaines de mètres de la maison. Du coup l'hiver je peux en voir manger au jardin. Toujours un par un.  Son plumage est fabuleux. Je pense qu'il aurait meilleurs presse si les gens le connaissaient mieux, le voyaient dans ses beaux atours.

    Tes photos sont fabuleuses le détail des plumes de son aile.... pffffouuuu, je vais montrer ça à Kuro et à ma maman.

    Bises

    Lydie

      • Mercredi 6 Février à 17:45

        Il fut un temps où quelques un logeaient sous les tuiles de mon pignon nord (les moineaux côté sud !). Et puis plus personne....étrange....Pourquoi ont il déménagé, je l'ignore. Par contre j'ai continué à les voir en groupe le long des champs, ce qui me rassurait sur leur sort !

        Leur plumage est une œuvre d'art yes

        Bisous :)

         

    8
    Mercredi 6 Février à 17:35

    Tes photos sont superbes, vraiment. J'avoue que ce n'est pas mon oiseau préféré. Ils arrivent en bande avec un bruit assourdissant en mai pour prendre possession de notre cerisier. Comme le cerisier est très grand on leur laisse volontiers les cerises du sommet mais ils préfèrent descendre donner un coup de bec dans chaque cerise. Ils font fuir les autres oiseaux qui osent s'y aventurer, même les merles pourtant bien affirmés chez nous!. Pareil pour le bain d'eau en haut de la cascade....les tourtereaux, les bergeronnettes etc sont vite évincés. C'est la force par le nombre. Quand ils repartent à la fin des cerises on pousse un ouf de soulagement, tout heureux d'entendre encore le chant des autres oiseaux. Ici je vois qu'il est très beau avec un beau chant. J'essaierai d'être plus bienveillante cette année ;-) Bisous

      • Mercredi 6 Février à 17:49

        Figure toi que je rêve d'une escadrille d'étourneaux qui viendrait nettoyer mon énorme cerisier ! ça n'est jamais arrivé et toutes les cerises inaccessibles finissent par faire une marmelade infâme sur le gazon...pfff la galère

        Essaye, si tu en as l'occasion, d'écouter ses vocalises et ses imitations au moment de la saison des amours. C'est formidable yes

        Bisous

         

    9
    Mercredi 6 Février à 17:46

    Oui je me souviens bien des colonies au plumes brillantes bleu/vert, dans des groupes d'arbres en ville. Il est vrai qu'il "salissent" un peu, pour peu qu'on s'intéresse a la propreté de son véhicule, ce qui n'est pas mon cas :P

    Je préfère des oiseaux libre et heureux, et des voitures sales, mais le moins possibles de voitures surtout ! Quand je vois le nombre de chouettes effraies renversées par chez nous, ça me fend le cœur... :( Ces oiseaux sont si beau, et leur silence en vol si impressionnant ! J'espère pouvoir en croiser encore la nuit dans le village, on est bercés presque toutes les nuits l'été, par le "houhouuu"... Quel bonheur !

      • Mercredi 6 Février à 17:51

        Que ton commentaire fait du bien à lire !

        Le sort des rapaces nocturnes au bord des routes est dramatique...

    10
    Patricia de bourgog
    Mercredi 6 Février à 18:32
    Merci de prendre la défense de ce bel étourneau....lui aussi a le droit d'avoir sa place parmi nous..Je n'en ai vu qu'un hiver dans mon jardin,une année où la neige était tombée et le froid qui avait suivi l'avait tenir longtemps...cette même année deux buses étaient venues attaquer les "nonoss"que mes chiennes laissaient traîner...l appel du ventre devaient les rendre tous moins craintifs!!!
      • Jeudi 7 Février à 09:40

        Effectivement, l'année où ils ont été le plus présents a été ce fameux hiver très rigoureux et très très long...

    11
    Mercredi 6 Février à 22:51
    Sylvaine

    Je ne leur veux pas de mal mais ils sont horripilants quand ils arrivent en meute sur le resto-piaf, chassent les autres oiseaux, mangent tout et surtout, ne cessent de se disputer de l'aube au crépuscule !

    Bisous

      • Jeudi 7 Février à 09:42

        Et oui, le souci c'est l'effet de meute :/

        Par contre, moi,  leur chant ne me dérange pas...je pense qu'ils ont un mode de communication très riche

        Bisous :)

    12
    Jeudi 7 Février à 07:58
    Mabou

    Bien beaux certes mais ce ne sont pas mes amis, ils sont trop bruyants, trop imposants et avec eux plus de confiture aux cerises possibles !!!frown

    Bisous

      • Jeudi 7 Février à 09:44

        Je sais...beaucoup de jardiniers ne l'aiment pas pour la raison que tu viens de citer...il a pourtant certaines qualités

        Bisous :)

    13
    Marie
    Jeudi 7 Février à 10:34

    bjr, eh bien moi aussi je les aime bien, je les trouve très beaux, bien sur ils mangent toutes les graines, bien sur ils sont nombreux (mais pas plus que les moineaux, enfin chez moi) et ils ne restent pas longtemps, je les vois juste l'hiver quand il y a de la neige. Après leur départ je remplis de nouveau le resto piaf. Et voilà. Belles photos. Bonne journée.

      • Vendredi 8 Février à 08:34

        Bonjour Marie,

        Les avis sont partagés sur ce bel étourneau...on l'aime ou on le déteste. Effectivement, il n'a pas que des qualités mais personne n'est parfait !

        Bonne journée :)

    14
    Lundi 11 Février à 21:11

    Celui-là, je le déteste ! 

    J'en ai compté 22 dans un arbre ! Quand ils viennent aux mangeoires, ils chassent les autres oiseaux !

      • Mardi 12 Février à 09:31

        Peu de jardiniers l'aiment celui-ci...et pourtant chez moi ils ne commettent aucun dégradation. Il ne viennent même pas piller mon cerisier alors que j'aimerais bien...je croule sous les cerises ! Cela faisait deux ou trois hivers que je ne le voyais plus au resto piafs et je suis bien heureuse de le retrouver ! Ici, sa présence ne gêne pas plus que ça les petits passereaux...

    15
    Cecile
    Jeudi 6 Juin à 11:43
    Bonjour. L été passé j ai nourri 3 oisillons etourneaux tombés du nid. Yeux fermés avec leur fin duvet, j ai aménagé un nid de paille ds un chapeau et les ai nourri toutes les 30 min les premiers jours. Comme des bébés, aussitôt repus, ils s endormaient. Quant leurs yeux se sont ouverts, ils m ont prise pour leur mère. Ds le jardin, ils volaient d arbre en arbre, gardaient vue sur moi et venaient se poser sur mon épaule. Au bout de quelques jours, ils s envolaient plus loin et rentraient le soir retrouver leur nid. Et puis un jour, ils ne sont plus revenus. L appel du couple ? De la migration ? C etait une belle et incroyable leçon de vie. Depuis ce printemps je les appelle espérant qu ils reviendront. Peut etre comme les hirondelles qui reviennent chaque année. Malgré mes recherches, je n ai toujours pas trouvé réponse
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :