• Plonger la tête la première dans le fouillis d'un massif est toujours une grande aventure.

    On ne sait jamais ce qu'on va y découvrir...

    Agrion...

     Dans le fouillis de ce massif, j'ai d'abord aperçu une larve commencer à se mettre en boule pour devenir coccinelle...

    Agrion...

     Pour elle, l'heure fascinante de la métamorphose était venue...

    Agrion...

     Et puis, juste à côté, s'est posé un agrion...

    Agrion...

     L'élégant assurément (Ischnura elegans) et je crois même qu'il s'agissait d'un monsieur...

    Agrion...Agrion...Agrion...

    Les bandes noires noires sur le thorax et les petites pointes divergentes à l'extrémité de l'abdomen (peu visibles sur mes photos) me le laissent à penser.

    Puisqu'il faut choisir, à mots doux je peux le dire, sans contrefaçon, c'était un garçon...   

    Agrion...

     Un monsieur demoiselle qui, le temps d'une séance photo, m'a offert son meilleur profil...

    Agrion...

    Et son sourire carnassier

    Pin It

    12 commentaires