• Une rose à nulle autre pareille....

    Ce matin je vous emmène en promenade, le long du massif des Palmettes.

    Le matin le petit chemin est à l'ombre.

    Il y fait frais, c'est agréable...

    Une rose à nulle autre pareille....

    Ce matin je vous emmène en promenade voir une rose à nulle autre pareille...

    Une rose à nulle autre pareille....

    Si, là...

    Une rose à nulle autre pareille....

    Ah mais si, ne râlez pas, ne riez pas (ou plutôt si, riez...c'est mieux) il s'agit bien d'une rose, non ?

    Et cette rose ne ressemble effectivement à aucune autre...

    Une rose à nulle autre pareille....

     Heureusement me direz vous...

    Une rose à nulle autre pareille....

     Elle aurait pu être belle cette rose unijambiste...

    Une rose à nulle autre pareille....

    Elle aurait du être belle

    Mais non seulement l'arbuste est monopatte mais en plus la rose...la rose...quoi dire...entre la précédente image et celle-ci il ne s'est pas passé une journée...

    Une rose à nulle autre pareille....

    Cette rose, j'ai fait sa connaissance il y a 3 ans et elle m'avait littéralement envoutée.

    Alors je l'ai accueillie, soignée, bichonnée comme aucune autre pour que le petit plant prometteur dans son pot devienne un joli buisson comme chaque rosier de mon jardin

    La déception est d'autant plus forte que l'attente était grande.

    La déception est d'autant plus forte que ce rosier, comme tous les rosiers de ce même obtenteur, m'avait été présenté comme étant d'une vigueur exceptionnelle.

    La déception est d'autant plus forte que non seulement ce rosier ne pousse pas mais il dépérit et se réduit comme peau de chagrin au fil du temps

    Ce rosier a trois ans...

    Je tente un dernier sauvetage...

    Je m'obstine

    « Un été en blanc...L comme...Little white pet, lavandes et livèche »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lo
    Mercredi 27 Juin à 09:57

    Quel dommage... J'en attendais tellement aussi !! Le mien est en pot, j'ai un peu plus de tiges mais il fleuri fané !! Quelle déception, il sentait si bon et ses fleurs étaient tellement belles..... la 1ère année !! Trop jeune ? Trop "engraissé" ? Même Tonnerre d'engrais n'a pas réussi à lui sauver la vie :-(

      • Mercredi 27 Juin à 10:07

        La première année, le mien a du avoir une rose ou deux...tu le sais, tu étais venue plonger ton nez dedans. Peut-être aurais je du les supprimer ces premières roses (quoique, c'est une chose que je ne fais jamais pour aucun rosier et il s'en portent tous très bien).

        J'ai soigné sa plantation, je l'ai nourri comme ses voisins (qui poussent plutôt très bien...robe fleurie de chez Lens s'étale à n'en plus finir)...rien à faire : ses branches se sont nécrosées les unes après les autres sans qu'aucun nouveau départ ne vienne les remplacer !! C'est à n'y rien comprendre...désespérant !!

    2
    estelle
    Mercredi 27 Juin à 10:02
    estelle

    Oui… je connais ça… Sauf que le mien est devenu un buisson adulte, plein de branches, au feuillage pas beau et aux roses avortées… Cette année j'ai eu 3 roses qui ont duré 1 journée. Comme toi, je vais m'obstiner ! Mais s'il ne montre pas de meilleurs signes, un jour où je serai plus déçue qu'un autre, ce sera couic ! arf

    Belle journée Charlotte

      • Mercredi 27 Juin à 10:09

        Pour moi c'est sa dernière chance...je lui accorde un dernier sursis et, si ça ne va pas. couic aussi mais avec un énorme, un immense regret.

        Bises et belle journée :)

    3
    Christine
    Mercredi 27 Juin à 10:39

    C'est vraiment frustrant quand on réunit toutes les bonnes conditions, sans succès. J'ai vécu la même chose mais c'étaient toutes les roses qui dépérissaient dans un massif. Malgré tous les amendements, l'emplacement ne leur convenait visiblement pas. Déplacées ce printemps, elles sont déjà magnifiques à leur nouvelle place. Si vous n'avez pas encore essayé, je vous conseille les mycorrhizes. Chez moi, les résultats sont spectaculaires.

      • Mercredi 27 Juin à 11:38

        Je connais les mycorrhizes et j'en ai d'ailleurs fait un apport, rien que pour ce résidu de rosier, au printemps...il ne s'est encore rien passé de miraculeux.

        Je sais bien que parfois les rosiers peuvent être capricieux et qu'il peut suffire de les déménager pour que tout aille mieux. Mais ses rosiers voisins vont bien, très bien même pour 'robe fleurie' qui s'étale à son aise. Ma terre est de celle qui leur plait beaucoup. Je n'ai normalement pas grand effort à faire pour qu'ils soient beaux.

        Non, là il y a autre chose...et ce n'est hélas pas le seul rosier de cet obtenteur qui soit dans cet état là !

    4
    Christine
    Mercredi 27 Juin à 11:47

    Je vois que vous avez quand même une dernière piste pour expliquer ce piètre résultat. Quand on procède par élimination comme vous l'avez fait, il ne reste parfois qu'une possibilité, et c'est tout à votre honneur de ne pas citer de noms...

      • Mercredi 27 Juin à 12:27

        Je n'ai malheureusement que cette piste là et j'ai préféré ne pas citer de nom, en effet...

    5
    Mercredi 27 Juin à 11:55
    Allez Mme Chat vert, dis nous tout !! Vends la mèche, qui est ce rosier récalcitrant ? As-tu essayé l'engrais liquide ? C'est la seule solution que j'ai trouvée pour sauver les chichiteux.
    A te lire,
    Alix
      • Mercredi 27 Juin à 12:37

        Un rosier chez moi c'est : je plante et ça pousse...je ne fais qu'apporter un peu de Tonnerre d'engrais une à deux fois par an, c'est tout. J'ai une terre faite pour eux...

        Théoriquement un rosier digne de ce nom doit se satisfaire de ce traitement et avoir pris de l'ampleur après 2 ans

        Pour celui-ci j'ai ajouté des mycorrhizes au printemps. Un de ses petits frères (parce que j'en ai plusieurs du même obtenteur...tant qu'à faire...) est carrément reparti en pot dans ma "nurserie" où je l'ai mis sous perf'. Je n'ai plus l'impression d'être une jardinière mais une infirmière de réa !!

        Le nom du rosier ? En fait il est quelque part dans l'article sarcastic

         

    6
    patricia de bourgogn
    Mercredi 27 Juin à 11:59

    j'ai relu votre commentaire..et non je n'ai pas trouvé le nom de cette rose qui une jolie couleur et ressemble à une tulipe lorsqu'elle est en bouton..après c'est là que ça se gâte visiblementcry...

      • Mercredi 27 Juin à 12:41

        Et non, je n'ai effectivement pas cité (de manière "visible") le nom de cette rose.

        Non seulement elle aurait du être fabuleuse mais en plus extraordinairement parfumée....Le bouton, déjà, avait attrapé la varicelle. Bon, ça d'accord c'était à cause de la pluie et je lui aurais pardonné si la fleur avait été belle ne serait ce qu'une ou deux journées !

    7
    patricia de bourgogn
    Mercredi 27 Juin à 12:04

    contrairement à Christine,je pense que vous pouvez citer le nom... d'autant plus que vous expliquez   votre expérience....ça ne veut pas dire généralité..no

     

     

     

      • Mercredi 27 Juin à 12:46

        C'est vrai mais cela reste tout de même un point un peu délicat !

    8
    Suzie
    Mercredi 27 Juin à 12:12

    J'imagine la déception après tant de bons soins :/  Petite question d'ailleurs, en cas d'arrachage d'un rosier, faut-il changer la terre en profondeur pour remettre un autre rosier ou cela n'est pas nécessaire ? Bonne après-midi smile

      • Mercredi 27 Juin à 12:44

        La déception est très vive...

        Oui, changer la terre quand on plante un rosier en remplacement d'un autre est conseillé :) Surtout pour les rosiers à racines nues...mais il m'est arrivé de ne pas le faire et tout s'est bien passé !

        Bon après-midi sous le soleil

    9
    Mercredi 27 Juin à 17:53

    Oups !  Il a quel âge ? Bisous 

    10
    Mercredi 27 Juin à 17:54

    3 ans je n'avais pas bien lu. 

      • Mercredi 27 Juin à 18:15

        Oui...3 ans et il a perdu une branche par an (nécrosée) sans qu'aucune nouvelle ne vienne la remplacer :/

    11
    Céline/Bretagne
    Mercredi 27 Juin à 18:12

    Je comprends ta déception,  3 ans c'est long et c'est facile de comparer avec d'autres rosiers du même âge comme tu le dis... j'ai eu de très mauvaises expériences sur plusieurs commandes chez un obtenteur donc ce n'est dû au hasard... c'est non seulement très décevant car le résultat attendu n'est pas là, mais en plus cela représente un budget qui part "à la poubelle"... que vas-tu faire ? le mettre en pot ? bonne soirée Charlotte !

      • Mercredi 27 Juin à 18:19

        Oui, je vais effectivement l'arracher à l'automne (pas maintenant, c'est trop risqué) et le remettre en pot histoire de voir si ça lui fait du bien.

        Je suis d'accord : outre le côté "affectif" que je mets dans chacun de mes rosiers, il y a l'impact financier...

        Bonne soirée à toi :)

    12
    Mercredi 27 Juin à 22:36
    Bon, ok, donc le rosier 'Confiture de prunes' de Waren te fait un sale coup. Il peut s'agir du greffon qui n'était peut-être pas de bonne qualité. Il faudrait avoir l'avis de plusieurs cultivateurs de ce Plum Jam.
    Sur le coup, j'ai cru que c'était un rosier Meilland. En denichant la réponse, je comprends mieux ta réticence...
    13
    Carole Tahar
    Jeudi 28 Juin à 00:03

    Bonsoir Charlotte! C'est étrange, tulipe ou rose? Si avec tous ces commentaires à son sujet, il ne te gratifie pas d'un mieux! As-tu grattouiller délicatement tout autour pour débusquer le ou la responsable qui prive ce...ROSIER, (on va le flatter et lui rappeler qui il est) de toute possibilité de progression? Le feuillage est beau pourtant, et plutôt sain; au point de greffe, il n'y a pas quelques petites blessures? Parfois des fourmis en galeries bien enterrées sont à l'origine d'un dépérissement, j'ai vu ça sur des fraisiers.

    Je zappe vraiment la dernière photo, honte à lui! Mais tu as raison de lui laisser une chance, parfois on a de belles surprises!

    Bises

    Carole.

      • Jeudi 28 Juin à 09:05

        Bonjour Carole,

        Oh que oui j'ai gratouillé, je l'ai inspecté sous toutes les coutures, je lui ai même dit des mots doux....rien n'y a fait :/ Effectivement le feuillage est sain...

        J'espère encore un sursaut de dignité de sa part pour me prouver qu'il est bien un rosier...Sait on jamais : la nature est pleine de ressources !

        Bises et belle journée :)

    14
    anne
    Jeudi 28 Juin à 00:04

    j'ai le même problème avec Mutabilis Chinensis , depuis qqannées je dis que je vais l'arracher mais cet automne il y a droit , trop bête d'avoir un rosier dont les roses se fanent aussitôt ouvertes erf et le feuillage tt frippé

      • Jeudi 28 Juin à 09:00

        Je repousse l'échéance de l'arrachage...ça devient pourtant inéluctable mais j'espère toujours un miracle !

    15
    Jeudi 28 Juin à 08:08
    Sylvaine

    Il a peut-être eu trop de pluie ? Enfin, je cherche une raison !

    C'est tout de même rageant, et je cois bien que malgré ton obstination, tu ne pourras pas le ressusciter !

    Il y a des rosiers qui se plaisent et d'autres non, c'est bizarre on ne sait pas pourquoi. J'ai le cas dans le jardin. Dame patronnesse d'Orléans est minable alors qu'Astronomia et Botticelli à côté sont superbes ! Elle était là avant eux, ils poussent bien ,fleurissent, et elle reste toujours aussi minable !

    Bisous et bonne journée

      • Jeudi 28 Juin à 08:59

        Pour la rose de l'année, la pluie n'a sans doute pas fait de bien, c'est un fait...mais pour l'arbuste, je m'interroge. Sauf miracle et résurrection soudaine (on peut toujours rêver non ), je l'arrache à l'automne pour le mettre en pot

        Bisous :)

    16
    Dany
    Jeudi 28 Juin à 09:53

    tu sais il y a des rosiers qui ne prennent pas et on ne sait pas pourquoi.....je viens de sauver un Little White Pet dont il ne restait qu'un moignon de 10 cm et pas trop vert.....certains n'ont jamais pris... je ne sais pas s'il faut incriminer l'obtenteur...peut-être trop jeunes ...ou mauvais porte greffe...ou ils préfèrent la Belgique!!!

      • Jeudi 28 Juin à 10:54

        Il est inévitable de se poser des questions quand on est (pour ma part pour la toute première fois) confronté à un échec cuisant avec des rosiers d'une même provenance. Trop jeune, manque de recul, problème de porte-greffe...j'avoue que je n'en sais rien et les questions que j'ai posées n'ont donné qu'une seule réponse : patience, il faut attendre...J'ai de la patience à revendre...j'ai attendu...j'attends toujours...

        J'ai vu un rosier (celui-là mais il n'est pas le seul) qui non seulement ne pousse pas mais, pire, dépérit.

        Alors oui, peut-être sont ils royalistes et refusent de prospérer en terre républicaine intello

    17
    anne
    Jeudi 28 Juin à 13:40

    elle a bon dos la patience comme te disent certainement les obtenteurs , les pépiniéristes 

    je trouve que 3 ans est la limite . ensuite pas de sentiment ,  dehors tongue

      • Jeudi 28 Juin à 14:05

        C'est aussi mon avis.

        Je pense qu'un rosier doit être bien installé dés ses deux ans...passé trois on change de registre et ça n'est plus de la patience mais de l'acharnement !

    18
    jocelyne kowalczuk
    Jeudi 28 Juin à 15:17

    j'avais une folle envie de rosiers Anglais, et a voir les querelles a leur sujet sur beaucoup de forum, dans mon sol hyper calcaire hop lors d'une promo de fete des meres, j'en ai acheté deux. il a fallu plus de trois ans, presque 5 pour qu'ils s'installent et deviennent superbes, ah les mystéres de dame nature...pour les rosiers, et les plantes australiennes en général, comme les saisons sont inversées et le climat beaucoup plus sec, je me dis perso peut être que...

     

      • Jeudi 28 Juin à 18:18

        Alors vois tu c'est un problème que je n'ai pas...les rosiers anglais se plaisent bien chez moi (comme presque tous les autres d'ailleurs). Alors certes ces rosiers ont été hybridés aux antipodes mais ils ont été greffés en Europe sur un porte greffe théoriquement adapté à notre sol...

    19
    Emmanuelle
    Vendredi 29 Juin à 01:13

    Bonjour Charlotte .Ah quelle tristesse de voir un rosier de 3 ans dans cet état minable à part le feuillage .Ici 5 rosiers  A....Et 2 donnent satisfaction  .Les 3 autres  rien à faire ,des tiges brunâtres que je coupe et repousse brunâtre et sans floraisons  cette année  pour deux  et pas terrible .....Je suis une novice en rosiers mais quand même j'ai des rosiers au jardin depuis pas mal de  temps et c'est les seuls ou je suis vraiment déçu ,.Pour ma part bien que je n'aime pas cela  je n'ai pas envie de patienter .Voilà un peu mon expérience Charlotte .Alors votre mono  pattes et moi mes rosiers brunâtres ..je trouve quand même que c'est un problèmes de ...

    Bisous Charlotte

      • Vendredi 29 Juin à 09:21

        Bonjour Emmanuelle,

        Je constate, avec tout de même un certain désarroi et sans aucune gaité de cœur, que le bilan est à peu près le même partout :( Moi aussi je suis confrontée à cette histoire de tiges qui ont noirci et se sont nécrosées les unes après les autres sur certains des rosiers de ce même obtenteur. Sur mes 7, un est beau (breathless charm que j'ai déjà présenté dans un article), deux sont moyens mais corrects (en tous cas ils ont l'air de vouloir pousser), un n'a toujours pas démarré mais au moins de dépéri pas, et pour les trois derniers c'est la catastrophe.

        Je n'ai pas la science absolue en matière de rosiers mais mon expérience jardinière, mon bon sens et la qualité de ma terre, me permettent de donner un avis qui sans être pro n'est pas novice non plus. Et là, il n'est plus question de soins ou de patience, il y a autre chose qui ne va pas...

        C'est un joli gâchi

        Bisous et belle journée :)

    20
    Caroline JardindesPi
    Vendredi 29 Juin à 03:43

    Ici aussi je patiente, je nourris, je bichonne, j'ai même apporté de l'eau, çe que je ne fais jamais. Jamais eu de soucis non plus avec des rosiers, jén ai trois et franchement après 3 ans, le constat est là, c'est minable. Un ne pousse quasi pas, j'ai un moignon, l'autre m'a fait tout juste une dizaine de fleurs cette fois, il avait refait une belle pousse, j'étais contente...mais que nenni à peine fané, les branches devienne et brunes. Et le troisième, si joli pourtant, a été déplacé, plus de soleil, j'y ai cru...un peu, bah 5 fleurs! 5 fleurs sur un rosier âgé de 3 ans. Même chez Aldi à 1,99€ ils fleurissent mieux. 

    Tout le,monde est en sursis, cet automne, ça va dégager, on ne m'y prendra plus. Un véritable fiasco.

    bonne soirée 

      • Vendredi 29 Juin à 09:31

        Ah toi aussi tu as observé cette histoire de tiges brunes !!! C'est dingue ça !

        Nos expériences et nos tentatives désespérées pour sauver les meubles sont les mêmes...je suis moi aussi passée par la case arrosage alors que c'est un truc que je ne fais strictement jamais pour aucun de mes quelques autres 80 rosiers !!

        Ma déception la plus vive a été pour le rosier que je montre dans cette article mais il y en a un autre qui est dans un état tout aussi lamentable...pourtant lui m'avait fait une joie immense en sortant une belle et nouvelle tige bien forte au printemps. Youpiii un rosier à deux pattes !!! Incroyable !! Ouais ben c'était pour mieux lâcher la plus vieille des deux en vol intello Donc retour à la case unijambiste pour lui aussi...

        Bref, oui, un fiasco...mieux vaut penser à autre chose...

        Bises et belle journée :)

    21
    Patxicou
    Vendredi 29 Juin à 09:22

    Bonjour Charlotte , je crois que tu as fait le tour de la question et bien analysé la situation . Tu l'as bichonné et il ne veut rien entendre . C'est un rosier mal né . Le porte greffe n'est peut être pas costaud et le greffon non plus . La dernière expérience a tenté serait de le greffer .

    J'ai vu une émission sur un obtenteur français (  Michel Adam qui a travaillé pour Meilland )  , qui disait qu'il fallait au moins 10 ans pour mettre sur le marché une nouvelle rose . Alors je me pose la question comment un obtenteur peut-il créer autant de nouvelles roses tous les ans ? Celles qui arrivent en Europe ont-elles été testées assez longtemps dans leur pays de naissance et chez le multiplicateur ?

    La question demeura en suspend .

    Je te souhaite une belle journée ensoleillée .

     

     

      • Vendredi 29 Juin à 09:39

        Bonjour Patxicou :)

        Tout soulève en effet des questions que tout le monde se pose...des questions que nous avons d'ailleurs déjà posées mais qui sont restées sans réponse...

        Mon pauvre rosier (et l'un de ses frangins aussi) a jusqu'à l'automne pour se décider à faire quelque chose ou pas.

        Bises et belle journée sous le soleil

    22
    Lo
    Vendredi 29 Juin à 11:09

    Je constate que tout le monde fait le même constat.................

    Il semblerait que le climat français ne leur sied point à ces rosiers australiens !!!

    Le climat et la terre  belge sont beaucoup mieux !!

      • Vendredi 29 Juin à 11:39

        Mais qu'est ce que t'es mauvaiiise :D

        Et puis c'est même pas vrai ce que tu dis parce que Caroline est en Belgique et...ben pas mieux....

      • Lo
        Vendredi 29 Juin à 19:01

        Donc...... ils ne se plaisent qu'en Australie ????

    23
    Vendredi 29 Juin à 11:26

    mouarf il pédale dans la confiture ton rosier he

     

      • Vendredi 29 Juin à 11:39

        he Ah c'est pour ça le nom...la confiture ça dégouline...le rosier aussi !

    24
    anne
    Vendredi 29 Juin à 14:42

    as tu posé la question à Isabelle et à D.Schmitt , lui qui cultive les rosiers de cet australien ?

      • Vendredi 29 Juin à 14:49

        Oui, absolument je l'ai fait en son temps et même à plusieurs reprise...les réponses ont été invariablement : les nourrir (ce que je fais de la même façon que je nourris tous mes autres rosiers...pourquoi ceux là auraient ils besoin d'un régime différent ???) et...patienter....

    25
    Françoise de Marille
    Jeudi 5 Juillet à 10:46
    Françoise de Marille

    Bonjour,   je confirme que la bonne terre de Hesbaye en Belgique n'aide pas ce genre de rosier.  je fais les même constats.  et je suis passée par toutes les hypothèses énoncées,  (greffon, mycorhize,  et autres ...)

    Deux petits rosiers malingres, malades, ..  Plantés dans deux parterres différents.   Impressionnant au regard des cinquante autres rosiers plantés en même temps dans le même jardin !

    J'envisage maintenant une autre type d'arbuste,  et je n'ose plus faire de commentaires.   

    Cela dit,  en parcourant les blogs,  j'ai vu un ou deux exemplaires de cette famille qui semblent bien se porter.. 

    La proportion de satisfaction est faible au regard de toutes les déceptions.. 

     

      • Jeudi 5 Juillet à 17:53

        Bonjour Françoise,

        C'est en effet un sujet épineux...normal pour des roses...une amie proche en a récemment fait les frais :/

        Nous sommes malheureusement nombreux à avoir fait la triste et mauvaise expérience avec ce rosier. Rares sont les jardiniers qui ont pu me dire "chez moi il est beau". Il y en a mais c'est une infime minorité dans un océan de déçus...

        Du même obtenteur, j'en ai pourtant qui se portent bien : 3.5 sur 7, la moyenne (oui j'ai mis un demi pour un rosier qui a l'air de vouloir démarrer quand même mais péniblement et après 3 ans au jardin). Nous sommes bien loin des foudres de guerre qu'une blogueuse de renom nous avait présentés !!

        Tout ceci est vraiment dommage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :