• J'en connais qui piaffent de savoir ce que j'ai acheté à St Jean.

    Et bien, patience, pas tout de suite, pas encore...

    Il faut d'abord que je vous parle d'un évènement merveilleux qui a clos de manière magistrale cette si belle journée :

    Une "after" de rêve avec la visite du jardin de poche de Patou...

    Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...

    Ce jardin que je ne connaissais jusque là que virtuellement est à l'exacte image de sa jardinière : petit, doux, généreux, accueillant...

    Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...

    Avec ça et là des petites pointes de fantaisie d'une attendrissante naïveté...

    Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...

    Ce jardin est un cocon, c'est un nid, une oasis...

    Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...

     Dans le petit monde de Patou, les oiseaux sont chez eux et les mésanges viennent prendre leur bain sous le nez des invités...

    Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...

     Les merles, les pies, les ramiers investissent la pelouse à peine avons nous le dos tourné...

    Un samedi à St Jean : After dans le jardin de Patou...

    Alors, oui, "un jardin même tout petit est la porte du paradis"

    Pardon pour tous les autres, mais je crois que c'est l'un des plus jolis endroits qu'il m'ait été donné de visiter.

    Parce que ça n'est pas un jardin que cultive Patricia mais plutôt quelque chose qui ressemble très très fort à de l'amour.


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique