• Il y a deux ans, au printemps 2015, j'avais commandé quelques clématites à bas prix sur le site d'une pépinière allemande.

    Elles étaient cinq : Millie, Recta, Ochroleuca, purpurea plena elegans et trinternata rubromarginata...cinq plants pas bien vigoureux.

    Pour la "deutsche qualität" on repassera :

    Voilà le portrait de famille fait avec mes achats de St Jean lors de leur arrivée à la maison. A ce moment là, je n'imaginais pas ce qui allait suivre...

    Sauver Millie...

    Ce fut la Bérézina :

    Après en avoir vu disparaitre une, l'ochroleuca, puis une deuxième, la purpurea plena elegans (vite remplacée par un plant bien vigoureux de chez Catherine Böttcher), et peut-être même une troisième cet été puisque la rubromarginata a séché, il n'était pas question que j'en laisse périr la jolie Millie qui semblait en totale perdition...

    Ma mission : sauver Millie !

    Je l'ai donc délicatement transférée du coin de massif où elle dépérissait pour l'installer au pied du malus transitoria dans le grand pot de la terrasse...

    Sauver Millie...

     Elle s'est tout doucement refait une santé...

    Sauver Millie...

    La douce et fragile Millie a d'abord fleuri timidement au creux du pot protecteur...

    Sauver Millie...

    Puis, avec la lenteur d'une convalescente, s'est gentiment faufilée entre les tiges des phygelius pour se pencher au dehors...

    Sauver Millie...

     Millie semble renaitre et j'en suis heureuse...

    Sauver Millie...

     Je suis sous le charme de ses petites fleurs en clochettes...

    Sauver Millie...

    La clématite cylindrica Millie est une clématite herbacée, donc non grimpante, qui peut attendre une hauteur de 1 mètre à 1 mètre 50 et qui fleurit de juin à septembre. Ses rameaux fins et assez cassants gagnent à être laissés libres pour qu'ils se faufilent, comme ici, entre les plantes voisines.

    Il est vraiment dommage que nous ne trouvions suffisamment pas de petits bijoux comme celui-là, ou encore comme la minuscule 'Little Artist', une autre herbacée adorable, chez nos pépiniéristes français...Bien trop souvent ils ne proposent que les sempiternelles clématites grimpantes à grandes fleurs...et celles là me plaisent de moins en moins.

    Je rêve toujours, par exemple, de la clématite 'Sophie' que j'avais laissée échapper à la Feuillerie. Ou encore de dénicher 'Pink Dwarf', ou 'Olgae', ou 'rosea...

    Du coup je suis contrainte d'aller chercher ailleurs...mais, une chose est sûre, sur ce site allemand, on ne m'y reprendra plus !


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique