• Bêtes et bestioles du jardin du chat vert

    Ici, ce sont toutes les petites bêtes, à poils, à plumes à écailles, qui sont mises à l'honneur.

  • Pour le moment je ne constate aucun dégât gastéropodesque sur les plantounes du jardin.

    Je trouve même, dans les massifs, une quantité industrielle de coquilles d'escargots vides...Si pour ceux là je n'ai toujours pas identifié le prédateur, pour la gente limace voici l'arme fatale :

    Le Délimacisateur 2000 !

    Le délimacisateur est en marche...

     L'efficacité du merle noir est redoutable.

    Les mollusques sont traqués jusque sous les feuillages...

    Le délimacisateur est en marche...Le délimacisateur est en marche...

    Le délimacisateur est en marche...

     Monsieur fait un premier passage, suivi de près par Madame...

    Le délimacisateur est en marche...

     Les limaces qui pensaient avoir échappé au premier bec se font piéger par le second...

    Le délimacisateur est en marche...

    Là où le merle passe, la limace trépasse !

    J'ai observé au moins trois couples à l'ouvrage dans mon petit jardin.

    C'est un oiseau que j'aime beaucoup. Je le trouve très élégant avec sa livrée noir de geais merle et son bec bien jaune.

    Et puis il chante si bien...

    "Le chant du merle est inutile, la rose est superflue. Le travail est nécessaire. L'inutile et le superflu sont plus indispensables à l'homme que le nécessaire..."

    (René Barjavel)


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique