• "Prends garde à la Sainte Martine car souvent l'hiver se mutine"

    Alors qu'hier j'admirais quelques fleurs et que je regardais le miscanthus 'Little Kitten' danser dans un rayon de soleil en pensant au printemps...

    Prends garde à la Sainte Martine...Prends garde à la Sainte Martine...Prends garde à la Sainte Martine...

    Sainte Martine est arrivée, guerrière, escortée par le fracas silencieux des flocons de la tempête Gabriel.

    Dix centimètres d'une neige lourde et collante sont tombés sur le jardin habillant d'une ouate épaisse les potées, les tuteurs...

    Prends garde à la Sainte Martine...Prends garde à la Sainte Martine...Prends garde à la Sainte Martine...

    Chapeautant les petites pommes des malus...

    Prends garde à la Sainte Martine...

    Recouvrant le toit...

    Prends garde à la Sainte Martine...

    Glaçant les hellébores et les fleurettes du viburnum...

    Prends garde à la Sainte Martine...Prends garde à la Sainte Martine...

    Et faisant ployer dangereusement les branches des arbustes.

    Cette chose alanguie c'est mon hibiscus syriacus, conduit sur tige, qu'il a été urgent de secouer pour l'aider à se redresser...

    Prends garde à la Sainte Martine...

    Tout comme il a été urgent de déneiger et ravitailler le resto piafs : dix centimètres, c'est une montagne pour leurs petites pattes...

    Prends garde à la Sainte Martine...

    Ils sont plus nombreux que le jour du comptage à se presser autour de la mangeoire et, bonheur suprême, j'ai aperçu la fauvette et revu mon petit rouge gorge...

    Prends garde à la Sainte Martine...

    Cette mutinerie hivernale a du bon

    Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique