• À l'automne dernier, j'avais pris soin de garnir le second vase Médicis, nouvellement installé, avec de charmantes violettes cornues...

    Médicis et bulbes

     Et puis, lors d'une fête de Noël Harry Potteresque, ma chère amie Sybille Trelawney, qui avait dû avoir la vision de mes plantations, a jugé bon de m'offrir un assortiment de bulbes que je me suis empressée de mettre dans la terre de la-dite vasque, entre les petites violas*.

    La magie du printemps a fait son œuvre...

    Médicis et bulbes

     Les jacinthes d'abord...

    Médicis et bulbesMédicis et bulbes 

     Si ma mémoire est bonne, ce sont les 'City of Harlem'...

    Médicis et bulbesMédicis et bulbes

    J'aime beaucoup leur ton beurre frais, le fameux jaune recherché par nombre de jardinières

    Et je me languissais de voir fleurir les narcisses qui les accompagnaient...

    Médicis et bulbesMédicis et bulbesMédicis et bulbes

    Des narcisses-dont-je-ne-prononcerai-pas-le-nom...pour la bonne et simple raison que je ne le connais pas. J'ignorais même à quoi ils allaient ressembler mais connaissant Sophie Sybille, la faute de goût était impossible.

    Et, hier, sous la pluie...

    Médicis et bulbesMédicis et bulbes

     Ooooooooh !

    c'est exactement ce que j'ai dit, à la lettre près, lorsque j'ai aperçu la petite corolle orangée...des 'Blushing Lady' me dit Sybille...

    Médicis et bulbes

      Alors, oui, c'est vrai, il aurait fallu que j'attende la bonne lumière, l'épanouissement un peu plus prononcé des fleurs, pour vous montrer tout ça mais...mon impatience a des limites que je ne saurais dépasser...

    Médicis et bulbes

    Le professeur Trelawney avait vu juste :

    L'ensemble est un ravissement.

     

    *Elles ont eu soif, cela se voit...L'hiver et le début du printemps ont manqué d'eau et j'ai négligé l'arrosage (shame on me)


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique