• Des cerises pour les abeilles...

    Dimanche dernier, au second jour de la semaine des fleurs pour les abeilles, le ciel s'est soudain obscurci,

    Pixelisé devrais-je dire...

    Essaimage...

     Un impressionnant nuage vrombissant s'est approché du cerisier...

    Essaimage...

    Des abeilles en plein essaimage et j'étais aux premières loges pour le spectacle.

    Essaimage...Essaimage...Essaimage...

    Elles ont formé une grosse chaussette, autour d'une branche, tout en haut de l'arbre...

    Essaimage...

     Et c'était beau...

    Essaimage...

     L'essaimage est un phénomène tout à fait naturel qui se produit lorsqu'une reine décide d'aller fonder une nouvelle colonie avec une partie de sa ruche.

    Rien de bizarre ou de dangereux...

    Essaimage...

     La nature n'est jamais aussi belle que lorsqu'elle est libre. C'est le cas de ces abeilles là  et j'espère qu'elles trouveront un logis qui leur permettra de le rester.

    Depuis plusieurs mois, j'ai dans un petit coin de la tête l'idée d'installer une ruche au jardin...pas ici, c'est trop petit...dans un ailleurs, peut-être...un jour... Mais pas une ruche pour exploiter le miel (et pourtant j'adore ça) non, une ruche/nichoir, un abri, une maison.

    Et puis hier, alors que j'avais prévu de publier cet article aujourd'hui, je suis tombée sur cette vidéo...

    Ce bouquin vient de paraitre chez Ulmer...

    Essaimage...

    Je m'empresse de le commander à la librairie

    « Mi-juin dans le grand jardin...Un été à buller et lézarder... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Véronique HAREL
    Jeudi 18 Juin à 12:31

    Oh lala, que c'est impressionnant, je ne connaissais pas ce phénomène et je crois bien que si j'avais vu ça j'aurais été paniquée. Toi tu es une connaisseuse, rien ne t'échappe. La nature est extraordinaire.

      • Jeudi 18 Juin à 15:19

        Connaisseuse, c'est un bien grand mot. Disons que c'est un phénomène que j'ai déjà eu l'occasion d'observer quelques fois par ici et, comme tout ce qui ce rapporte aux bestioles, ça me fascine et m'intéresse beaucoup yes La première fois que tu assistes à un essaimage tu as inévitablement une petite pointe d'inquiétude et puis tu te rends compte qu'il n'y a aucun danger (sauf, peut-être à aller chatouiller l'essaim ou tenter de le déloger)

    2
    Véronique HAREL
    Jeudi 18 Juin à 13:48

    Je viens de regarder le reportage, très bien fait et enrichissant.

    3
    Cathy
    Jeudi 18 Juin à 14:08

    Bonjour, je suis abonnée, et je suis toujours, là, admirative de vos si belles photos, de vôtre savoir, et je crois que je ne vous ai jamais écrit, mais là !!! quelle beau reportage !! qui devrait être repris et rediffusé, encore et encore sur nos pages - car moi,  grâce à vous j'ai appris - en effet, j'aurais eu très peur, et aurais prévenu des spécialistes,  une question, sont elles reparties ? elles restent combien de temps ? comment savoir si finalement, elles ne vont pas s'installer chez vous ? nous avons déjà, une maison pour les insectes, laissons quelques endroits un peu sauvages, avons eu hier deux très beaux papillons, et venons de planter un cerisier en 2019, il vient de faire cette année quelques fleurs - sommes bien loin de vôtre jardin ou celui de vos amies et amis - à vous suivre .....

      • Jeudi 18 Juin à 15:29

        Oh merci Cathy ! Je suis très touchée par votre commentaire yes

        Un apiculteur aurait récupéré l'essaim, c'est certain. Pour ma part, je préfère les observer vivre tranquillement leur vie d'abeilles. L'observation est la clé pour tout

        Alors, oui, l'essaim est reparti en milieu d'après-midi. Elles ont passé quelques heures en haut du cerisier. Sans doute pour se reposer. Elles sont ensuite parties chercher un logis à leur convenance : un arbre creux, une cheminée...il arrive aussi qu'elles s'installent dans un vieux mur. Si ça arrive chez vous, pas de panique : elles ne sont pas agressives tant qu'on ne vient pas les déranger (et ce qui les dérange le plus, c'est lorsqu'on vient leur prendre leur miel)

    4
    Jeudi 18 Juin à 15:00

    Ma phobie n'est pas d'accord avec toi he à chaque fois que ce genre de phénomène arrive tu peux être sure que j'ai droit à une crise d'angoisse (et pourtant j'ai fait des progrès)  Du coup je vais me terrer dans la chambre et j'attends que ça passe. Ce n'est pas faute de savoir que c'est naturel et inoffensif...

    On a une ruche dans l'ancien conduit de cheminée depuis des années.   Je crois qu'elles aiment bien mon jardin !  Tu me diras comment tu trouves ce livre, je l'achèterais bien aussi. Non pas pour installer une autre ruche mais pour savoir si je peux améliorer leur confort :)  Et oui j'ai beau avoir une peur panique j'essaie de faire au mieux.

    Bises

    Lydie

      • Jeudi 18 Juin à 15:34

        he Je rigole mais, ma pauvre...je comprends : une phobie c'est incontrôlable !

        Il y a également une ruche dans une cheminée voisine depuis des années (je me demande d'ailleurs si ça n'est pas celle là qui a essaimé). On en fait tout un monde des ruches sauvage et tout compte fait ça se passe très bien. Tu vois, je ne suis pas végan, je suis même une consommatrice régulière de miel, mais ça me fait mal au cœur de penser à ces butineuses qui travaillent pour elles et qui se voient rafler leur production. Quand l'apiculteur est raisonnable, il leur en laisse suffisamment mais d'autres sont sans scrupule...bref tout ceci est un autre débat...

        Oui, bien sûr, je ferai un topo sur ce bouquin lorsque je l'aurai yes

        Bisous :)

         

    5
    Marie
    Jeudi 18 Juin à 16:36

    Bjr. Impressionnant, il me semble que j aurais paniqué, je ne connaissais pas du tout ce phénomène et je ne l'ai jamais vu, comme ça maintenant, avec tes explications et la vidéo je suis prête si je vois un essaimage, mais je dois avouer que je préfère que les abeilles s'installent leur essaim ailleurs que chez moi, elles sont les bienvenues pour butiner par contre. Bonne journée

      • Lundi 22 Juin à 15:20

        Bien sûr...lorsque l'essaim décide d'élire domicile un peu trop près de la maison où dans un endroit de passage, on ne peut pas être complétement décontracté ! Je ne le serais pas non plus d'ailleurs...

        Bonne journée Marie :)

    6
    evapetitcoeur
    Jeudi 18 Juin à 22:56

    je ne connaissais pas ce phénomène fascinant , quelle chance d'être présente à ce moment !

    Bonne soirée et bises .C

      • Lundi 22 Juin à 15:20

        Tu n'as jamais eu l'occasion de voir ça ? C'est un super spectacle yes

        Bisous :)

    7
    Vendredi 19 Juin à 10:30
    Catherine D
    Ça n'est pas si simple... Mon père avait une dizaine de ruches et faisait son miel. Il est devenu allergique, car même déguisé, elles le piquaient...
    En face de chez moi, il y a 2 ou 3 ruches selon la saison. Il y a eu 2 essaimages à ma connaissance ce printemps parce qu'il manquait des rehausses.
    À cette occasion les abeilles ont été agressives, ont piqué 2 enfants en bas âge. J'ai failli me faire avoir aussi ainsi qu'une amie. Et on a renoncé à retirer un stock de foin voisin qui nous appartient.
    Avoir une ou des ruches est une responsabilité.
    J'ai eu aussi des essaims comme ça, un récupéré, l'autre pas: des millions d'abeilles dans une cheminée...
      • Lundi 22 Juin à 15:22

        Ces abeilles là ont essaimé à partir d'un essaim sauvage et au moment où je te réponds, j'ai l'impression qu'il va y en avoir un second à partir de la ruche installée dans un conduit de cheminée voisin...ça s'excite drôlement tout autour ! Il faut rester spectateur mais de loin yes

    8
    Vendredi 19 Juin à 10:32
    Catherine D
    Avant de se regrouper, elles sont très, excitées...
      • Lundi 22 Juin à 15:23

        C'est ce que je suis en train d'observer sur le toit d'une maison voisine...

    9
    anne
    Vendredi 19 Juin à 13:51

    très instructif , la peur provient de l'ignorance , si cela m'arrive un jour , je saurais ce qu'il ne faut pas faire

      • Lundi 22 Juin à 15:35

        La nature est rarement hostile...en tous cas de manière spontanée. Il faut juste apprendre à vivre avec yes

    10
    Brigitte
    Lundi 22 Juin à 07:58

    Merci pour ce lien vidéo exceptionnel. L'information pour cet ouvrage à paraître. J'ai eu, dans une autre vie, une ruche au coeur du jardin, en Afrique de l'Ouest, avec un bébé en bas âge, je n'ai jamais eu de crainte. Nous observions la vie des abeilles sans récolter le miel. Dans la brousse,les paysans brûlent les colonies installées dans les troncs des arbres pour récupérer le miel. Aujourd'hui je vis en Suisse, dans le Chablais, avec un jardin rempli de milliers de fleurs, une des nombreuses régions viticoles. Le traitement des vignes s'effectuent par hélicoptères aux abords très proches des villages, sur les potagers... Diffusion de produits très chimiques, un cocktail de mort pour les abeilles et autres....Comment, dans ces conditions, accueillir une ruche.... Ce serait trahir les abeilles.... A chaque bruit d'hélicoptère j'enrage. Pourquoi en sommes-nous encore là aujourd'hui  ? Comment, avec la conscience qui est la nôtre, humains, pouvons-nous diffuser des produits de mort ? Merci pour tous vos articles, drôles, captivants, informatifs. Votre présence régulière, vos écrits, sont toujours riches de sens avec ce trait humoristique élégant. Belle journée.

      • Lundi 22 Juin à 15:41

        Merci Brigitte pour ce commentaire :)

        Oh mon dieu...j'ignorais qu'il y avait de telles pratiques dans le Chablais Suisse shocked J'ai de la famille qui y habite côté français et j'ai toujours eu de cette région une image d’Épinal toute jolie toute bio !! Misère que cela m'attriste...j'ai mal viscéralement, pauvre planète. Oui, comment pouvons nous encore agir de cette façon ??? Je ne comprends pas.

        J'espère pour nos enfants, pour les abeilles et le reste que tout cela finira par changer.

        Il le faut !

    11
    Lundi 22 Juin à 11:15
    Je sais que ce n'est pas dangereux mais je crois que je serai tout de même effrayé si je voyais une telle chose dans mon jardinet. C'est fantastique comme la nature est belle. Tu as de la chance d'avoir pu observer cela. Bisous
      • Lundi 22 Juin à 15:43

        Il faut bien sûr une distance de sécurité que ton petit jardin ne permet pas forcément yes Si ça arrive un jour, il vaut mieux que tu l'observes sagement derrière ta fenêtre...

        Bisous Patou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :