• Désespoir du peintre...

    Désespoir du peintre, bonheur de jardinière.

    Le saxifrage umbrosa est une si petite chose, un nuage de modestes fleurettes portées par de longues et si fines tiges...

    désespoir du peintre...

     Mais le saxifrage est une madeleine...

    désespoir du peintre...

    "Quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir"...

    (Marcel Proust - à la recherche du temps perdu - extrait)

    désespoir du peintre...

     Il y a un poids immense de doux souvenirs sur les pétales de ces minuscules fleurettes...

    désespoir du peintre...

     Un poids léger comme une plume ...

    désespoir du peintre...

    Il y en avait tout un tapis dans le jardin de ma grand-mère.

    Loin de faire mon désespoir, ces fleurettes là je les aime...et de toutes façons je ne suis pas peintre...tout juste artiste en herbes

    « Journées des plantes de Chantilly : gagnez vos entrées pour l'édition de printemps 2018Juste quelques iris... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mai à 11:23

    Comme elles sont belles tes macros. Cela me donne envie de me faire offrir un nouvel objectif. J'aime ces fleurs aériennes qui dansent au dessus des massifs. Poétique. Bisous 

      • Mercredi 2 Mai à 14:17

        Se rapprocher du tout petit est toujours quelque chose de magique :)

        Bisous

    2
    Mercredi 2 Mai à 13:40

    Je ne savais pas que les fleurs du saxifrage pouvaient pousser si haut! C'est super joli : on dirait une multitude de petits papillons! Si en plus ils te rappellent ta grand-mère quel bonheur pour toi de les avoir au jardin.

    Belle journée Charlotte

      • Mercredi 2 Mai à 14:18

        Oh si si...c'est le umbrosa qui monte haut comme ça :) C'est une des premières vivaces que j'ai tenu à avoir au jardin !

        Bises et bel après-midi

    3
    Mercredi 2 Mai à 13:54
    Sylvaine

    Tu as un superbe tapis de feuilles.

    J'aime beaucoup ces petites fleurs, si jolies et fines quand on les regarde de près.

    Les miens sont aussi fleuris, moins opulents que les tiens car ils sont dans un coin sec.

    Les plantes de nos grands-mères sont un doux souvenir et je suis heureuse que la bouture de lilas que tu m'as donnée, lilas du jardin de ta Mamie, ait bien repris. Il est avec ceux de ma grand-mère  et je suis sure qu'ils vont faire bon ménage.

    Bisous

      • Mercredi 2 Mai à 14:20

        C'est vrai qu'en plus de ses fleurettes aériennes, ce saxifrage forme un superbe tapis de rosettes :)

        Que le lilas de ma Mamé côtoie ceux de ta grand-mère me fait chaud au cœur...oui, vraiment...

        Bisous 

    4
    anne
    Mercredi 2 Mai à 14:35

    elle sont fines, adorables  vues ainsi mais les photos sont trompeuses, à les regarder en vrai, elles sont presqu'insignifiantes , je préfère celles qui sont rosées-rouges, hautes, celles là n'ont pas besoin d'une loupe pour être admirées

      • Mercredi 2 Mai à 15:18

        à mes yeux rien n'est insignifiant...surtout pas ces saxifrages ! Et même si il y a quelques gros plans, pas besoin d'une loupe pour les remarquer. Mes deux premières photos sont là pour le prouver !!

    5
    Mercredi 2 Mai à 20:42

    Texte très beau ! Merci pour ce joli moment de poésie ! 

    6
    Emmanuelle
    Mercredi 2 Mai à 22:02

    Bonjour Charlotte .Une plante que j'avais oublier et de voir vos superbes photos des souvenirs du jardin de ma maman me revient en mémoire cette saxifrage et désespoir du peintre c'est comme ce dernier que ma mère l'appelait .Avec votre jolie teste voilà un beau moment de partage .

    Belle soirée Charlotte et je vous souhaite un joli mois de mai .

    Bisous  

      • Jeudi 3 Mai à 10:04

        Bonjour Emmanuelle

        Je crois que cette petite plante était présente dans bien des jardins d'autrefois...

        Bisous et très belle journée :)

    7
    Jeudi 3 Mai à 08:21
    Que cet extrait du grand Marcel colle divinement à ces délicats saxifrages ! Et comme j'aime de nom un tantinet désuet de désespoir du peintre . Je me demande si notre Catherine D en a déjà tenté le portrait ! Merci Charlotte pour cette tendre évocation et belle journée en Picardie . Bizzzzh
      • Jeudi 3 Mai à 10:08

        Proust s'imposait pour une aussi tendre madeleine :)

        J'ignore si notre peintre a déjà essayé de poser le délicat désespoir au bout de son pinceau...je vais lui poser la question !

        Bisous ensoleillés de ma Picardie

    8
    Jeudi 3 Mai à 08:30

    Ils sont aussi un souvenir du jardin de ma grand-mère. Je n'arrivais pas à en trouver en jardinerie, mais heureusement quelqu'un a eu un jour la bonne idée d'en amener pour notre troc des plantes! Ils ont vite sauté dans ma besace!

    Bonne journée, Véro.

      • Jeudi 3 Mai à 10:11

        On les voit rarement dans les jardineries, tout comme sur les fêtes des plantes où les exposants mettent en avant de jeunes beautés souvent venues d'ailleurs. Mais aucun autre n'est aussi cher à mon cœur que ce saxifrage là !

        Belle journée à toi :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :