• Jardin nurserie...

    Depuis quelques jours, le jardin s'est transformé en nurserie.

    Les oisillons sont nombreux à avoir quitté le nid (un instant privilégié que j'ai loupé, comme chaque année). Et que ça pépie, et que ça volète sous l’œil attentif des parents bien affairés avec le nourrissage de leurs poussins :

    Les mésanges charbonnières se relaient inlassablement pour remplir le petit bec affamé...

    Jardin nurserie...Jardin nurserie...Jardin nurserie...

    Papa et maman rouges-queues ne sont pas loin non plus...

    Jardin nurserie...

    Jardin nurserie...Jardin nurserie...

    Il est vraiment attendrissant de suivre les premiers battements d'ailes de ces petites boules de plumes...un vrai cadeau !

    « Pendant que le Chat Vert n'est pas là, le jardin danse...L'iris Jacques Coeur... »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Mai à 09:57

    J'adore ce moment... Dès que les pépillements se font plus intenses, quelques heures avant la grande envolée, je monte la garde pour éloigner les chats. J'espère que c'est suffisant...

      • Lundi 28 Mai à 10:10

        La maison n'a plus de chat mais le jardin en a 7...et je n'ai jamais vu autant d'oisillons à l'envol que cette année ! On ne peut pas monter la garde jour et nuit mais il suffit d'avoir des buissons bien touffus et bien denses pour servir d'abri et en général tout va bien. Et une fois que les poussins sont assez solides sur les ailes, le plus gros du danger est écarté :)

    2
    Carole Tahar
    Lundi 28 Mai à 13:57

    Bonjour Charlotte!

    C'est fou comme devenir grand-mère arrive vite!!! Et vlan, une nichée par ci, une autre par là et on passe un cap!

    Et puis on tombe en extase devant ces frimousses, à qui ressemblent-ils...papa ou maman plume? Et on se plait à rêver des petites soeurs et frères qui viendront voleter dans le jardin de branche en branche, il faudra penser à agrandir la maison (pardon, les mangeoires)!

    Un peu de sérieux, et tu as raison; pour déjouer les attaques des poils, rien de tel que de laisser les arbustes vivre un peu, les chats sont connus pour leur agilité (encore que, monter, oui! mais pour descendre, l'aide humaine est parfois salutaire chez nous!) mais se faufiler dans les mailles d'un tricot de branches...pas agréable pour une minette bien coiffée!

    Bel après-midi!

    Carole.

      • Lundi 28 Mai à 16:28

        Bonjour Carole,

        Au rythme où je vois passer les nichées, ça n'est pas le titre de grand-mère qu'il faudrait me donner mais au moins celui de trisaïeule...ou peut-être même de quinquisaïeule :p

        Ouh misère...je prends un sacré coup de vieux dans cette histoire !

        Je n'ai jamais eu de problème de minet coincé pour une descente...ne serait ce pas un stratagème pour faire grimper leur humain avec eux sur leur perchoir ???

        Mais pour revenir aux oiseaux, un buisson bien dense est le meilleur des abris...au diable les tailles en transparence et les jardins trop bien rangés !

        Bises et bel après-midi :)

    3
    Lundi 28 Mai à 14:07

    C'est tout de même magique de vivre au milieu de tout ce petit monde. J'y pense chaque fois que je vais au jardin et que je vois les parents venir nourrir leurs petits et je frémis toujours en pensant aux dangers qui les guettent lorsqu'ils sortent du nid. Nous en avons de la chance de pouvoir vivre dans un jardin où la vie est bien présente... j'aimerais pouvoir la photographier aussi bien que toi. PS : n'est-ce pas un géranium de madère que l'on aperçoit à l'arrière du rouge-queue ?

      • Lundi 28 Mai à 16:29

        Je me sens extrêmement privilégiée de pouvoir observer tout ça !

        Oui, tu as eu l’œil :) C'est bien mon beau Madère en arrière plan du rouge-queue...

    4
    Mercredi 30 Mai à 12:47

    Quel bonheur de pouvoir observer cette vie au jardin!

    Chez moi, le nouveau chat du quartier les avait repérés mais je l'ai eu à l'oeil et tout s'est bien terminé.

    Belle journée Charlotte

      • Jeudi 31 Mai à 09:03

        Et bien ici, contrairement à ce que je redoutais, les choses se passent plutôt bien : les trois chats semi-sauvages de ma voisines, qui ont investi le jardin depuis que Mimosa n'est plus, ne semblent pas du tout intéressés par la chasse aux oisillons ! Et les 4 autres qui sont souvent de passage chez moi se tiennent à carreaux aussi !! En fait je crois qu'il est beaucoup plus facile de tenir à distance les minets qui ne sont pas ceux de la maison...ceux là savent parfaitement qu'ils n'ont rien à craindre de nous (même si on hausse le ton et qu'on gesticule)...

        Bises et belle journée à toi :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :