• Les histoires d'amour finissent mal...en général...

    Il est des amours réputés dangereux. Ceux de la mante religieuse sont de sinistre réputation. Mais il faut bien que la reproduction se fasse, quelque en soient les risques.

    C'est dans mon fusain que la scène se passe. Mon regard a d'abord été attiré par une forme brune : un "monsieur" mante posé sur une branche...

    Amour à mort...

    Mais il n'est pas seul, madame est là, un peu plus bas. Oh la jolie scène que voilà...

    Amour à mort...

    Monsieur mante a apporté une proie grosse et grasse pour amadouer sa belle ogresse...

    Amour à mort...

    Madame a pris tout son temps pour la dévorer en jetant un regard concupiscent à son Roméo qui attendait, à distance raisonnable, la fin des agapes...

    Amour à mort...

    Puis, prudemment, il s'est approché...

    Amour à mort...

    Caressant madame de ses longues antennes afin de lui confirmer ses intentions...

    Amour à mort...Amour à mort...

    La suite de l'histoire est sans surprise : Monsieur Mante sur le dos de Madame Mante...

    Amour à mort...

    Immobiles, tous les deux pendant longtemps, longtemps, longtemps...

    Amour à mort...

    Tic-tac, tic-tac, une heure, tic-tac, tic-tac, deux heures...

    Amour à mort...

    Tic-tac, 3 heures...pfff, bon intermède "chenille"...

    Amour à mort...Amour à mort...Amour à mort...

    Malgré ma patience infinie, je commençais tout de même à trouver le temps long. L'après-midi touchait à sa fin et il allait falloir que je songe à nourrir mes grands affamés et pas seulement avec des photos sur la reproduction des mantes...Mais...

    Ah madame a bougé ! Elle nettoie ses armes ! Monsieur à l'air inquiet...

    Amour à mort...

    Fausse alerte....

    Amour à mort...

    A la tombée du jour, un dernier coup d’œil : monsieur avait toujours sa tête et avait visiblement commencé à battre en retraite...discrètement...en marche arrière...

    Amour à mort...

    Un mythe qui s'écroule : Madame Mante ne dévore pas toujours la tête de son amoureux ! Ou alors, celui-ci était particulièrement rusé. Il avait gavé sa dulcinée avec un bon gros insecte pour lui ôter toute envie de goûter autre chose (sa propre cervelle par exemple) et puis s'était éclipsé furtivement de nuit.

     

    « La Feuillerie 2015 : sur le parking des vaches...La Feuillerie 2015... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Septembre 2015 à 09:23

    Excellent!!!

    Tes photos sont superbes. C'est drôle, j'ai également photographié une énorme mante hier. Il y en a plein ici mais je n'en avais jamais vu en région parisienne!

    2
    Marie
    Lundi 28 Septembre 2015 à 09:38

    Quel suspense !


    Je ne fais pas souvent de commentaires mais j'adore votre blog !

    3
    Lomarcy
    Lundi 28 Septembre 2015 à 10:00
    Les photos sont superbes......mais quelle indiscrétion !!! Lol !!!!
    4
    Lundi 28 Septembre 2015 à 11:59

    @La Luciole

    C'est peut-être parce qu'ici ça n'est pas la région parisienne mais...la Picardie du sud :D

    Bisous

    5
    Lundi 28 Septembre 2015 à 12:01

    @Marie

    Alors un merci tout particulier pour ce commentaire :) Oui, j'ai voulu garder le suspense jusqu'à la fin...d'abord parce que, moi aussi, j'attendais de connaitre le dénouement de cette histoire !

    6
    Lundi 28 Septembre 2015 à 12:03

    @Lo

    C'est vrai que ça frôlait le voyeurisme ! Surtout que j'avais installé une chaise pour attendre la fin du film...Ce ne sont pas des rapides chez les mantes !!!

    7
    mimine jolie
    Lundi 28 Septembre 2015 à 12:17

    J'aime tous vos articles. Celui-ci est particulièrement captivant oui la fin était attendu, mais surprise le monsieur Mante est vivant. Un malin, la prochaine fois il devra faire la même chose : gaver sa partenaire et partir sur la pointe des pattes.....

    Bonne journée.

    8
    Lundi 28 Septembre 2015 à 12:25

    Super cet épisode !

    9
    Lundi 28 Septembre 2015 à 12:27

    @Mimine jolie

    Ah, je suis contente de mon coup si le suspense a été gardé jusqu'à la fin :)

    Bises et bonne journée

    10
    Lundi 28 Septembre 2015 à 12:27

    @Jacqueline

    ça s'appelle "une tranche de vie" :)

    11
    emmanuelle
    Lundi 28 Septembre 2015 à 18:05

    Bonjour Charlotte ,ah sa batifole chez vous smile un mythe s'écroule  car d'après mon fils proff de science  1 sur 30 seulement dans la nature la mange ,si la femelle n'as pas faim elle ne la mangeras pas ,,le problème c'est que les naturalistes organisent des accouplements en labo dans des conditions bien différentes là des vrais cannibales .

    Il me dit que si elle le fait c'est souvent en accord avec son partenaire ,celui ci aussi faible que la femelle est sacrifié pour nourrir la mère de c'est futur bébés quand les proies sont rares ,car elle à besoin d'énergie pour pondre ses œufs .

    J'ai eu droit à un cours de science que je vous retranscrit .smile

    Vos photos et vos commentaires sont très explicite et bravo pour votre patience.

    Belle soirée à vous Charlotte et merci du partage

    12
    Lundi 28 Septembre 2015 à 18:40

    @Emmanuelle

    J'apprécie les explications scientifiques du professeur :) Mais c'est vrai que l'image qu'on a tous de la mante religieuse est celle d'une ogresse dévorant le mâle après l'accouplement...J'imagine que si la chose était vraie à 100% la population de ces insectes finirait pas être menacée ;)

    C'est encore une fois la raison du plus fort !

    bises et belle soirée :)

    13
    Séverine Aubry
    Lundi 28 Septembre 2015 à 19:53

    Mes enfants et moi, on a été passionnés par ton histoire! La chute a déçu mon ado de fiston et soulagé ma fille! On en veut d'autres des histoires croustillantes comme cela! Place à l'observation!

    14
    Lundi 28 Septembre 2015 à 20:39

    @Séverine

    J'aurais bien aime que ça passionne les miens !! Ces messieurs n'ont pas daigné lever leurs fesses pour venir observer cette leçon de choses en direct live...ça m'a déçu :/

    Et oui, cette histoire n'était pas assez gore pour des ados en recherche de sensations. Désolée pour ton fils  ;)

    15
    manickqb
    Lundi 28 Septembre 2015 à 22:19

    quelles belles photos et....quel suspens !! vraiment merci pour cet article, il est superbe. bonne soirée

    16
    Lundi 28 Septembre 2015 à 23:18

    De belles photos et une histoire si bien racontée... :-)

    17
    Mardi 29 Septembre 2015 à 12:23

    @Manickqb

    Oui, en toute modestie, je croix que je mérite le prix "quai des orfèvres" pour ce polar à l'intrigue passionnante he

    18
    Jeudi 1er Octobre 2015 à 09:56
    catherine

    tu as une patience infinie!

    j'ai bien aimé ce reportage, excellent et instructif (en plus avec les explications d'Emmanuelle..)

    jolies photos, contente que la fin soit différente de ce que l'on attendait !

    bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :