• Arpège en bleu, blanc, rouge...

    Dans le massif des palmettes, l'iris Arpège joue un accord en bleu, blanc, rouge avec le rosier Knock-out sous le soleil du petit matin....

    iris de jardin Arpège et rosier Knock-out - mai 2014

     L'aristocratique beauté froide et classique d'Arpège en bleu et blanc...

    iris-de-jardin-Arpege---mai-2014.jpg

    se fait chahuter par les fleurs éclatantes de Knock-out...

    rosier-knock-out---rose-entrouverte---mai-2014.jpg

    Ces roses là, qui hésitent entre le rose bengale et le rouge doux, sont d'une simplicité désarmante et ont un petit air ébouriffé, sans chichi...

    rosier-knock-out---19-mai-2014.jpg

    Le contraste de ces roses avec la rigidité graphique de l'iris m'évoque quelque chose...rosier-knock-out-et-iris-arpege---mai-2014.jpgIl y a un peu de révolution dans cette association là : le jardin revisite l'histoire de France et je ne l'ai pas fait exprès !

    « Botanic...Martin des senteurs... »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Mai 2014 à 08:27
    C'est vrai que ce petit rosier sans prétention est désarmant de simplicité et d'une beauté fraîche et pimpante qui me ravit. Son association avec l'iris Arpégé est vraiment réussie avec cette évocation historique subliminale teintée d'humour. Belle journée pluvieuse ici.
    2
    Mardi 20 Mai 2014 à 11:28

    Knock-out est un rosier tout simple mais ultra-résistant. C'est simple, il est en fleurs de mai à novembre sans qu'il soit nécessaire de le tailler. Je trouve qu'il tient bien le rôle de l'effronté "sans-culotte" :) Il n'y a que cette année que l'allusion historique m'a effleurée l'esprit....Le ciel est encore beau en Picardie, mais ça se couvre et le vent se lève (mais tant mieux, j'avais trop chaud).

    bonne journée et à bientôt

    3
    Mardi 20 Mai 2014 à 20:40
    Le contraste est heureux, un peu chahuteur mais très vivant.
    4
    Mercredi 21 Mai 2014 à 08:17

    Ce mariage là n'existe qu'a printemps, quand l'iris est en fleurs. Mais le rosier ne reste pas esseulé par la suite : sa couleur un peu vive est adoucie par le nepeta qui l'enveloppe d'un brouillard bleuté, et par le geranium endressii qui couvre son pied. En attendant, c'est la révolution...

    5
    Mercredi 21 Mai 2014 à 08:36

    C'est haut en couleurs, mais après tout, pourquoi toujours tout faire pastel ? L'iris Arpège est une valeur sûre : classique, solide, très florifère.

    6
    nanou77
    Jeudi 7 Août 2014 à 11:01
    J'aime beaucoup ton assaciation, je la trouve très réussie. Cet iris est aussi de toute beauté.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :