• Au creux de l'ipomée...

    Le soleil est tombé au creux de l'ipomée...

    Contre-jour...

     Sous les rayons encore chauds, le cœur de la fleur s'éclaire, palpite...

     Sa corolle de soie s'électrise dans la lumière captive...

     Et la voilà vibrante, vivante, enlaçant la sauge...

     On pourrait croire qu'elle danse au dessus des chrysanthèmes...

    Elle danse sur l'automne qui ne vient pas

    Elle danse sur la pluie qui ne tombe pas

    « Saxifrage-mania...Pelouse Interdite, Elie Semoun... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Octobre à 13:01

    L'ipomée sublimée ! Bravo pour les photos. C'est vrai que je l'avais un peu oubliée cette plante ! POurtant, quel bleu. Je vais la mettre sur ma liste pour l'année prochaine.

      • Mercredi 17 Octobre à 17:03

        Celle ci est l'ipomée kniola's black night qui se ressème toute seule chaque année :)

    2
    anne
    Mercredi 17 Octobre à 13:06

    oh oh c'est rare une belle ipomée au nord de la Loire !

      • Mercredi 17 Octobre à 17:05

        C'est une annuelle...pas si rare au nord de la Loire. Il suffit de la semer et puis de la laisser faire :) Les ipomée learii, vivaces, ne vivent qu'au grand sud, c'est vrai, et peuvent couvrir des murs entiers...

    3
    Mercredi 17 Octobre à 13:54
    Une vraie poétesse, cette Charlotte ! Merci pour ce joli billet.
      • Mercredi 17 Octobre à 17:06

        Le poème c'est la fleur de l'ipomée...je n'ai fait que me laisser porter sarcastic

    4
    Mercredi 17 Octobre à 16:19

    Elle sont sublimes tes photos.  Cette ipomee est belle dans la lumière.  Bisous 

      • Mercredi 17 Octobre à 17:06

        Le soleil martyrise nos jardins en ce moment mais sait aussi les sublimer...

        Bisous Patou :)

    5
    Mercredi 17 Octobre à 19:48
    Sylvaine

    Superbe ! 

    Les miennes sont à l'ombre maintenant mais cela ne les empêche pas de fleurir.

    Bisous et bonne soirée

    6
    Armelle
    Mercredi 17 Octobre à 22:16
    Comme elle est belle ton ipomée éclairée par les rayons du soleil, tel un abat-jour lumineux.
    Ici, toujours pas de pluie et des températures bien agréables, mais là nature souffre.
    Bisous.
    7
    Jeudi 18 Octobre à 08:35
    Magique! Et dire que j'ai égaré un sachet entier d'ipomée sans en pouvoir semer la moindre graine ! J'enrage quand je vois cette scène enchanteresse. Belle journée jardinière poète !
    8
    Jeudi 18 Octobre à 08:48

    une belle grimpante annuelle !!

    9
    Dimanche 21 Octobre à 19:04

    Merci Charlotte pour ce bel instant de poésie. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :