• Bolchoï : dernière représentation...

    Bolchoï est un rosier de chez Meilland, l'un des premier au jardin, dont vous ai déjà parlé puisque c'est lui qui a été sauvé de la décrépitude absolue par le Tonnerre d'Engrais. C'est aujourd'hui un sujet qui, sans être un monstre de vigueur, a 5 jolies tiges constamment renouvelées.

    Seulement voilà, c'est aussi un rosier raide, sans vraiment de charme, qui fait une ou deux roses grosses comme des choux en bout de tige.

    Ces roses là ont la grâce des hippopotamesques des ballerines de Fantasia...

    Bolchoï : dernière représentation...

    C'est vrai qu'il peut être joli vu sous un certain angle...

    Bolchoï : dernière représentation...

    Mais je crois malgré tout qu'il a gagné son ticket de sortie.

    C'est décidé : en ce mois de septembre 2016, Bolchoï aura donné sa dernière représentation au jardin du Chat Vert !

     Je suis en pleine réflexion pour trouver son remplaçant.

    « La Feuillerie 2016 : dans mon panier il y a....Catananche... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Emmanuele
    Mardi 27 Septembre 2016 à 11:28

    Bonjour Charlotte bon vent à ce rosier qui iras vers d'autres cieux elle est jolie mais moi aussi je trouve que les grosses roses au bout d'une tige non plus pour moi le même attrait depuis que je découvre d'autres rosiers aux multiples petites roses .

    Bonne réflexion Charlotte et très belle journée à vous avec cette douceur surtout l'après midi .

    Bisous  

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 13:13

        Bonjour Emmanuelle,

        Oui, il ira plonger ses racines dans une autre terre que celle de mon jardin :) Je ne suis pas contre les grosses roses à condition qu'elles ne soient pas perchées comme ça en bout de branche ! Je ne sais pas encore quel sera son successeur...je cogite, je cogite...

        Bises et bel après-midi

    2
    Ingrid
    Mardi 27 Septembre 2016 à 11:32

    Il faut savoir se séparer de ce qui ne nous plaît plus... ou de ce qui ne pousse pas ! Moi, j'ai de la chance : ma voisine commence son jardin, elle prend tout. C'est, psychologiquement, plus facile que de mettre les plantes au compost ;-)

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 13:12

        Disons que maintenant il pousse mais, question esthétique, ça n'est pas tout à fait à...à mon gout du moins ! Il est cependant hors de question pour moi de le jeter. Je vais lui trouver un ailleurs où il pourra fleurir à son aise :)

    3
    Mardi 27 Septembre 2016 à 16:51

    hihi, je me doutais bien que, malgré tes efforts (récompensés) tu en arriverais à cette conclusion.  Il faut voir aussi qu'on évolue et que ce qu'on aimait il y a 10 ans n'est peut être plus en accord avec nos goût du jour, ça marche avec les habits la décoration intérieur et le jardin !

    Bises

    Lydie

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 19:20

        ça me fend le cœur (surtout après les efforts que j'ai fait pour le remettre d'aplomb) mais vraiment je ne l'aime plus. Ce sera la première fois que je fais sortir un rosier de mon jardin !

        Je ne sais pas encore par lequel je vais le remplacer...rosier aussi, ça c'est sûr ! J'ai peur du développement de roxburghii mais sinon c'était un bon candidat. Ou sinon un Chabada mais version petit buisson...ou l'ami pierrot...ou...pfff, j'sais pas !!

        C'est vrai que nos goût changent. J'en parlais ce weekend avec Fabienne à propos des clématites. Maintenant je préfère celles à petites fleurs. J'ai du mal avec celles qui ont des fleurs grandes comme des assiettes à dessert !

        Bisous :)

    4
    Mardi 27 Septembre 2016 à 21:19
    Sylvaine

    Sa rose n'est pas vilaine mais s'il ne te plait plus, il ne faut pas hésiter à en changer !

    Et tu as du choix dans tous les catalogues !

    Bisous

      • Mercredi 28 Septembre 2016 à 11:02

        Disons que c'est plus son port très raide que sa fleur qui me déplait. J'ai le nez dans les catalogues : le choix est difficile !!!

        Bisous :)

    5
    Marie-Elisabeth
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 12:16

    Bonjour Charlotte,

    l'avantage des rosiers raides, c'est qu'on peut planter autre chose à leur pied afin de les envelopper. Un jardinier de notre TV belge m'a dit "quand on ne regarde plus une plante, c'est qu'il est temps de changer". Je crois aussi que les goûts changent et heureusement! Je peux ainsi expérimenter d'autres plantes. J'ai ainsi fait le tour de mon jardinet et "vu" tout ce que je ne voyais plus. Le résultat s'est fait sentir dans mes achats à Celles. C'est vrai aussi que c'est plus simple de se séparer d'une plante si on peut faire plaisir à quelqu'un. Courage et passe encore de délicieux moments dans les catalogues à imaginer tous les rosiers que tu pourrais mettre à la place de celui-là.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :