• désherbant écologique

    Il arrive toujours un moment où l'utlisation d'un désherbant parait indispensable. Non pas pour nettoyer les massifs, ou pour avoir une pelouse impeccable, mais pour pour éliminer les indésirables qui se sont installées dans les allées gravillonnées ou entre les dalles de la terrasse...

    pissenlit-entre-les-dalles-de-la-terrasse.jpgRien de chimique chez moi : jusqu'à présent je passais un bon coup de sarclette sur les gravillons du trottoir ou je pulvérisais du vinaigre blanc sur les feuilles des vilaines qui venaient s'installer sur la terrasse. Et bien je passe désormais à une recette plus compléte donnée par Daniel Schmitz lors d'une de ses chroniques sur Impact FM (merci Isabelle !). C'est tout simple, économique et écologique. Il suffit de mélanger 1 kg de sel, 2 litres d'eau et 3 litres de vinaigre blanc...

    ingredients-pour-desherbant-ecologique.jpgEt voilà 5 litres de désherbant pour moins de 3€ !

    Cette mixture est à pulvériser par temps sec évidemment. Attention cependant à ne pas en abuser sur les endroits gravillonnés : le produit finirait par affecter toutes les petites bêtes qui y vivent !

    « Martin des senteurs...Premières fraises... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Mai 2014 à 08:42
    Un traitement facile à faire, économique et écologique merci pour ce rappel, je ne savais plus les proportions, et c'est pourtant facile 1-2-3 !
    Bonne journée
    2
    Jeudi 22 Mai 2014 à 08:42

    C'est tout de même mieux que les cochonneries chimiques qui nous empoisonnent !

    3
    Jeudi 22 Mai 2014 à 08:52

    Avec cette recette toute simple, mais efficace, fini les poisons chimiques...et pour ceux qui en auraient encore en stock, c'est direction la déchetterie !!

    4
    Jeudi 22 Mai 2014 à 09:47
    Chic je prends cela marche aussi sur les pissenlits ? Sauf qu'ils y en a qui sont imbriqués dans des petites potentilles au ras des murs et je tiens à ces dernières ! Merci du tuyau à toi Charlotte et à Daniel
    5
    Jeudi 22 Mai 2014 à 09:52

    Cela fonctionne sur toutes les plantes, mais gare aux voisines...Ce que tu peux faire pour ne pas toucher le feuillage des plantes que tu veux préserver, c'est emprisonner la plante à éliminer dans une bouteille à fond percé, et pulvériser ta mixture à l'intérieur. Tu évites ainsi les projections tout autour. Par contre, c'est dommage de ne pas profiter des pissenlits pour nourrir ton compost (sans les graines) ou confectionner un bon purin revigorant pour les autres plantes :)

    6
    Jeudi 22 Mai 2014 à 09:59
    Belle idée ! je prends :-D
    Bonne journée Charlotte, merci pour le partage.
    7
    Jeudi 22 Mai 2014 à 12:29
    La bonne recette pour les endroits difficiles :)
    Au passage j'ai trouvé une chouette recette pour les tomates (entre autre) en lutte préventive contre le mildiou, avec le truc indispensable à la maison : le Bicarbonate !
    http://www.tous-au-potager.fr/lutter-contre-mildiou-bicarbonate-soude/#sthash.TxwXg6i8.gbpl
    Au passage le bicarbonate le moins cher je le trouve au rayon sel du super marché, la marque la baleine en fait un pour 3.73€ le kg ! et en plus celui là peut s'utiliser en cuisine :)
    Bises
    Lydie
    8
    Jeudi 22 Mai 2014 à 12:41

    Avec plaisir Laly...

    9
    Jeudi 22 Mai 2014 à 12:46

    Je l'avais vu ton lien vers cet article sur le bicarbonate...encore un bon truc à avoir sous la main ! Je n'ai jamais eu de probème dévastateur de mildiou chez moi (je croise les doigts) : même l'année où tout le village a été touché et où personne n'avait rien récolté, j'ai mangé des tomates de mon jardin...Cette année là, j'étais intervenue tout de suite en suprimant les parties malades et en désinfectant mon sécateur entre chaque coupe, et ça avait suffit à enrayer la propagation (l'avantage d'avoir un tout petit potager bien abrité). Tu as raison de souligner que ces petits trucs bio ne coutent pas cher du tout...les industriels empoisonneurs doivent faire la tête ;)

    bisous

    10
    Jeudi 22 Mai 2014 à 14:06
    Je suis comme toi pas de désherbant chimique chez moi. J'arrache à la main avec ou sans la sarclette en fonction de l'endroit. Je note ton idée pour l'expérimenter sur mon dallage de la descente du garage. Pour les allées, attention à la faune tu as bien raison. Belle journée à toi.
    11
    Jeudi 22 Mai 2014 à 16:51
    Je connaissais les 2 mais je n'avais jamais pensé à les associer.
    J'ai des pissenlit dans mes pavés auto-bloquants mais ils nourrissent pas mal de monde alors j'hésite...( l'eau bouillante c'est pas mal non plus,mais pas fait pour les mêmes raisons)
    12
    Vendredi 23 Mai 2014 à 08:20

    C'est surtout sur les dallages que les indésirables me dérangent...ailleurs elles ont leur place et sont souvent utiles :)

     

    13
    Vendredi 23 Mai 2014 à 08:24

    A vrai dire, moi non plus...c'est grace à Daniel Schmitz que j'ai récupéré cette recette. Comme toi, j'hésite toujours un peu avant d'éliminer une indésirable. Mais bon, je veux aussi une terrasse nette et il y a suffisamment à manger ailleurs dans mon jardin ;)

    14
    nanou77
    Jeudi 7 Août 2014 à 11:01
    Un grand merci pour le partage de cette recette, un paysagiste m'avait parlé du gros sel et une autre personne du vinaigre....Je n'avais encore rien testé (les herbes entre mes pavés demarent seulement) mais je pense que le mélange des 2 est encore plus efficace...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :