• Un arbuste en hiver : le sarcococca humilis...

    Ça y est, le sarcococca humilis est en fleurs...

    Un arbuste en hiver : le sarcococca humilis...Un arbuste en hiver : le sarcococca humilis...Un arbuste en hiver : le sarcococca humilis...

    Je ne me souviens plus depuis combien de temps il est au jardin. Mais plus de 7 ans, c'est certain : j'ai retrouvé un vieil article de 2013 où j'en parlais déjà.

    Lui qu'on dit drageonnant, pousse gentiment sans se montrer envahissant du tout...
     

    Un arbuste en hiver : le sarcococca humilis...

     Chaque année j'attends sa floraison avec impatience...

    Un arbuste en hiver : le sarcococca humilis...

     Ce tout petit arbuste est un indispensable pour fleurir et surtout embaumer l'hiver...

    Un arbuste en hiver : le sarcococca humilis...

    Il sent divinement bon !

    « Le jardinage selon Puccini...Naissance d'un hellèbore... »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Christine Grellier
    Vendredi 7 Février à 10:16
    Serais un parent du daphne ? Jen ai un la fleur est un peu differente mais enbeaume tout mon jardin bisous
      • Mercredi 12 Février à 09:33

        Non, ils sont chacuns d'une famille différente. Le daphné est un Thyméléacée alors que le sarcococca est un buxacée

        Mais l'un et l'autre sentent très bon :)

    2
    Vendredi 7 Février à 10:50

    J'aimerais en avoir un, mais j'en ai déjà acheté deux qui sont crevés dès la première année. Peux-tu faire des boutures? Je crois que tu vas au troc chez Valérie, tu pourrais les amener.

      • Mercredi 12 Février à 09:33

        Encore plus facile : je peux prélever des marcottes ;) Je le note !!

      • Mercredi 12 Février à 10:42

        Et puis tu pourra peut-être me donner des conseils. J'espère pouvoir aller au troc.
        Merci d'avance

    3
    Vendredi 7 Février à 12:47

    Tous les ans tu nous en parles, tous les ans je me dis il me le faut ... et je me rends compte que je n'en ai toujours pas !

    Bises

    Lydie

      • Mercredi 12 Février à 09:34

        Bon, ben même punition...je vais tâcher d'en prélever une marcotte pour combler cette lacune !

    4
    Vendredi 7 Février à 13:37

    Il est magnifique. J'ai la version classique blanche mais je crois qu'il est mal placé. L'emplacement lui convient mais il est dans le passage et j'ai peur de le casser et comme il est à pousse très très lente ce serait dommage. Il va être déplacé. Bisous

      • Mercredi 12 Février à 09:35

        Il a besoin d'ombre ou de mi-ombre et d'une certaine fraicheur au pied...et puis, oui c'est vrai, c'est pas un rapide

    5
    anne
    Vendredi 7 Février à 18:27

    je le répète chaque année , il ne faut pas exagérer l'importance de son parfum , il faut vraiment avoir le nez dessus pour le sentir (  comme le lonicera fragrantissima ) juste sous la fenêtre de ma chambre , 1m50, j'en ai planté un il y a 7ans , beau feuillage brillant , c'est déjà ça , mais pour sentir son parfum il faudrait que je fasse le cochon pendu , j'ai passé l'âge  tongue   et mon odorat est normal

      • Mercredi 12 Février à 09:37

        je peux t'assurer que le mien me mène par le bout du nez, lorsque, bien sûr les conditions météos le permettent. Sous la pluie ou par grand froid les parfums s'éteignent mais lorsqu'il fait sec et un peu plus doux il sait se faire remarquer ! Et je précise que, pour ma part, je n'ai pas un odorat très développé...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :