• 2018 dans le rétro : de juillet à décembre...

    Et puis vint l'été

    Juillet mit le jardin à rude épreuve en l'écrasant de chaleur et en le privant d'eau, seul 11 petits millimètres pour tout le mois. C'est en juillet aussi que je fis la connaissance du terrible frelon asiatique et que la pyrale eut raison de tous mes buis..

    2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...(hémérocalle Tuscawilla Blackout - clematite viticella purpurea plena elegans et vigne Perdin - frelon asiatique)

    Aout, bien qu'un peu plus généreux en eau (64 mm, youpi) continua à cuire le jardin à petit feu. L'arrosage devint le maitre mot sauf pour les tomates dont la récolte fût mémorable. Et puis c'est en aout que les petits ramiers quittèrent le nid...

    2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...(rosier ti puce - poussin ramier - tomates reine des hâtives)

    Septembre eut soif comme jamais. 12 mm pour tout le mois, c'est très peu. Étonnamment, c'est en cette année si chaude et si sèche que mes dahlias furent les plus beaux. Et puis, comme un cadeau, je reçus la visite du beau machaon...

    2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...(rosier miss oakley fisher - coeur d'ipomée - machaon sur phlox Jeana)

    Octobre prît ses belles couleurs tandis que la jardinière changeait de dizaine et que la musaraigne faisait ses emplettes.

    Et la pluie ? Toujours pas...24 mm au cumul.

    2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...(rosier Yann Artus Bertrand - musaraigne - liquidambar slender silhouette)

    Novembre alluma les derniers feux et fit tomber quelques flocons sur un jardin déshydraté. Les oiseaux reviennent fréquenter la mangeoire installée en prévision des frimas qui devaient arriver.

    Le cumul de précipitations fut enfin à la hauteur de mes espérances : 75 mm

    2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...(malus transitoria - rouge gorge - première neige)

    Décembre ouvrit la porte à l'hiver entre baies rouges et givre d'un jour.

    Et le ciel nous offrit 47 mm...

    2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...2018 dans le rétro : de juillet à décembre...(malus crittenden - givre - couronne de clematite vitalba)

    La ronde des 12 mois fût alors achevée.

    Quelle drôle d'année que 2018.

    Pourtant à regarder mes photos je ne la trouve pas si terrible, à condition d'oublier les visiteurs indésirables que furent dame pyrale et messire frelon asiat'. Et si il n'y avait eu ces températures excessives l'année aurait même pu être tout à fait "normale". La pluie fût notre grande préoccupation alors que...

    Le cumul relevé dans mon jardin de mars à décembre s'élève à 547 mm

    La moyenne annuelle pour mon village est de 642 mm* (source climate data)

    Dans la moyenne, certes, mais quelle irrégularité !

    Passer d'excès en privation a mis le jardin et nos nerfs a rude épreuve.

    Souhaitons que 2019 soit plus....

    moins....

    Μηδὲν ἄγαν

    Rien de trop, en tout la mesure

    (inscription au fronton du temple de Delphes)

     

    « 2018 dans le rétro : de janvier à juin...Le viburnum bodnentese Dawn... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Janvier à 18:13

    A partir de mi juin le jardin a commencé à souffrir mais tes photos sont si belles que cela ne semble pas avoir trop abîmé ton jardin. La chenille ravageuse a fait des dégâts,  la sécheresse a sévi jusqu'à la mi automne et même l'hiver n'a pas été pluvieux.  On va se souhaiter une belle année fleurie pour 2019. Bisous 

      • Vendredi 4 Janvier à 18:42

        C'est juste après les journées de la rose de Chaalis que la sécheresse s'est installée...je n'ai même pas eu le temps de réagir et de pailler que le sol était déjà tout sec (l'effet sèche cheveux du vent chaud a été catastrophique). Bon, tu te doutes bien que j'ai pris mon jardin en photo sous son meilleur profil en évitant de montrer le trop moche sarcastic

        Oui, que 2019 soit indulgent avec nos nerfs de jardinières :)

        Bisous

    2
    Vendredi 4 Janvier à 18:42
    sophie

    Pour 2018 j'avais souhaité une année sans excès: on a eu tout le contraire!

    Je ne vais rien espérer pour cette année, ça sera sans doute plus efficace.

    Malgré toutes ces mésaventures, ton jardin nous a ravi toute l'année!

    J'ai hâte de démarrer la nouvelle saison.

    Bisous

    3
    Vendredi 4 Janvier à 21:43
    Catherine D
    J'adore le passé simple...
    4
    Vendredi 4 Janvier à 22:03

    Quel plaisir de retrouver ton jardin au fil des mois ! Que cette année t'en apporte en quantité ! Bises

    5
    anne
    Samedi 5 Janvier à 18:02

    je prends la météo comme elle vient , pluie ou pas pluie , tant mieux ou tant pis , je n'y fais pas attention , j'oublie d'une année à l'autre sauf si la chaleur est trop forte , non je ne m'en plains pas , nous sommes si privilégiés en France

    Bonne année Charlotte ! 

    6
    Patricia de bourgog
    Samedi 5 Janvier à 18:49
    J ai oublié tous les détails climatiques de cette année sauf cette satanée canicule qui gut terrible pour les jardins et les hardinières qui n'aiment pas la chaleur...je ne déteste pas du tout l'hiver mais j'ai hâte de voir arriver le printemos et ses premières floraisons car je n'ai pasvencore de floraisons hivernales mais ça viendra...le chat vert a un "beau pelage" en toutes saisons..
    7
    Dimanche 6 Janvier à 14:49

    c'est la première année que je vois la pelouse garder sa couleur paille jusqu'en octobre ! Une curieuse année surtout si on considère que nous n'avons pas eu de restriction d'eau sur notre commune... bizarre.... vraiment bizarre.  Par contre en décembre on a eu droit à 175mm !

    J'adore la photo de la musaraigne <3

    Bises

    Lydie

    8
    Lundi 7 Janvier à 06:44

    Que j'apprécie ton blog

    merci pour tous ces bons moments ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :