• Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...

    Le rosier Yann Arthus-Bertrand, qui trône dans le massif du prunus, a pris des dimensions gigantesques...Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...bouquet de fleurs dans le prunus

    Comme son illustre parrain, il a décidé de voir la terre vu du ciel et ses branches s'étirent, s'étirent pour culminer à plus de 2 mètres....Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...

    Dire que Meilland, son obtenteur, l'annonce pour un rosier de taille raisonnable : 1 mètre par 70 centimètres :) Certes, j'avoue, je ne le taille pas très court...j'aime que ce rosier s'exprime et prenne son envol. Ses fleurs changeantes, roses, orangées, cuivrées sont merveilleuses et les images parlent d'elles mêmes :

    Orange abricoté...

    Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...une rose orangée

    Rose indien...

    Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...des roses aux tons chauds

    Rouge carmin...

    Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...une rose presque rouge

    C'est un festival de couleurs joyeuses mais délicates...

    Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...une rose sous le soleil de septembre

     Ce que j'adore par dessus tout, ce sont ces étamines cuivrées qui se dressent fièrement au coeur de la fleur...

    Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...profil d'une fleur

    Et qui prennent d'élégants tons bruns en vieillissant...   Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...coeur de fleur

    Et puis les cynorrhodons que je laisse se développer...ils sont verts, pour l'instant et côtoient les fleurs...

    Le rosier Yann Arthus-Bertrand : l'étoffe d'un géant...des cynorrhodons verts

    Bientôt ils passeront au rouge et resteront décoratif une grande partie de l'hiver...jusqu'à ce que les oiseaux les mangent :)

    « Les bonnes résolution de rentrée...Arrêt sur images...septembre 2014 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 10:41

    Il  est très beau ce géant. J'adore ce genre d'article avec tous les détails sur un rosier,ça aide à faire un choix.


    en tout cas il doit se plaire énormément chez toi,ça confirme ton talent de jardinière.


    bises et bon dimanche.

    2
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 11:06

    il est magnifique mais voilà un rosier à qui il faut de la place pour qu'il soit heureux. Bon dimanche Bisous

    3
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 11:09
    David

    je l'adore également. j'attend que le mien grandisse il est encore jeunot ... mais c'est vrai que le tien est imposant et superbe.

    4
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 11:22

    Superbe ! Il est craquant :) moi qui le voulais .. je vais réfléchir un peu mieux son emplacement alors :p

    Bises

    Lydie

    5
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 13:29
    sophie

    C'est clair, il a une certaine envergure! Mais c'est un roi et il lui faut une place en conséquence!


    Comme toi, je craque devant ces belles étamines dorées, ces nuances si originales et si chaudes..


    Il fait partie des rosiers qui ne laissent pas indifferent! Olivier l'adore et c'est rare qu'il me donne son avis sur mes rosiers..


    Bon dimanche!

    6
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 16:21
    linette

    Ha oui ces couleurs sont vraiment magiques et superbes 

    de plus il est majestueux 

    Linette

    7
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 17:36

    @Lys Blanc.

    Je suis toujours à l'affut, moi aussi, de détail sur l'évolution et le comportement d'un rosier dans les jardins des uns et des autres...Entre le descriptif du rosiériste et la réalité, il y a parfois des décalages !

    Ici, j'ai une terre lourde, argilo-calcaire. Les rosiers adorent ça :) Je ne suis pas sûre que mon "talent" de jardinière y soit pour quelque chose.

    Bises et bonne fin de weekend

    8
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 17:38

    @Patricia.

    Oui, il y a un écart énorme entre les dimensions annoncées par Meilland et celles que ce rosier a pris dans mon jardin. On est bien loin du 50 cms à 1 mètre de haut pour 70 cms de large...

    Bisous

    9
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 17:40

    @David

    Je suis certaine que le tien fera concurrence à mon gros pépère d'ici peu de temps...et même qu'il sera mieux conduit que le mien ;)

    10
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 17:47

    @Lydie.

    J'ai une terre qui favorise le gigantisme des rosiers : bien lourde, collante et un sous-sol riche en eau...Peut-être qu'en Charente Maritime, avec les racines un peu plus "au sec", garderait il un développement plus conforme à ce qu'annonce son obtenteur ? En tous cas, si tu peux lui offrir une place, n'hésite surtout pas, il est superbe :)

    Bisous

    11
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 17:50

    @Sophie.

    C'est sûr, on ne voit que lui et il réchauffe particulièrement bien l'atmosphère ! Il ne laisse personne indifférent, c'est clair, mais je n'ai jamais entendu personne dire "j'aime pas" :)

    Bisous

    12
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 18:03

    @Linette.

    Il est beau n'est ce pas ! Et j'ajoute au nombre de ses qualités qu'il n'est jamais malade :)

    13
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 20:53

    On l'a installé cette année au jardin car nous avions été séduits par ses couleurs chatoyantes. On le savait vigoureux mais là chez vous quelle démesure et on a hâte d'arriver au même résultat.

    14
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 22:38

    Il est superbe ! J'ai l'impression de découvrir un nouveau rosier et pourtant je l'avais déjà vu ailleurs. A l'automne je pense planter quelques nouveaux rosiers et celui-là en fera peut-être partie surtout s'il n'est jamais malade. Est-il parfumé ? Bonne soirée. Judith

    15
    nanou77320
    Lundi 15 Septembre 2014 à 06:48

    Quel superbe rosier, je le connaissais pour ces magnifiques fleurs simples aux couleurs changeantes mais je ne l'imaginais pas de cette taille. Je note tes précieuses infos.

    16
    Lundi 15 Septembre 2014 à 09:40

    @Judith

    Et pourtant, c'est bien lui :) Ses couleurs changeantes en font un rosier unique et différent en fonction de la lumière (et peut-être du sol ? Plus rose dans certains jardins, plus orangé dans d'autres...). Il n'est jamais malade, c'est une certitude ! Par contre, pas de parfum : il ne peut tout de même pas avoir toutes les qualités ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :